Gérard Blanic, Trésorier des « CASSES » nous a quitté après une dernière bataille contre le cancer.

Gérard, membre fondateur de l’association « CASSES de Carbonne » regroupant d’anciens scolarisés de Carbonne et du Volvestre, s’est éteint dimanche 3 mai à l’âge de 77 ans.

Ses amis, dirigeants de l’association évoquent le dynamique gestionnaire et la grande motivation associative qui le caractérisaient.

Il y a plus de 25 ans, il a participé activement à la création des « CASSES de Carbonne ». Il fut, en grande partie, la cheville ouvrière du recensement des anciens élèves qui depuis ont plaisir à se retrouver plusieurs fois chaque année pour partager des moments festifs ou culturels.

Gérard Blanic, de par son ancien métier dans la banque, gérait de main de maître les comptes de l’association. A ce titre, il laissera un grand vide dans ce domaine, mais aussi dans bien d’autres : rappelons nous simplement son humour et sa gentillesse. C’était un pur et grand carbonnais, impliqué depuis son jeune âge dans diverses activités locales, sportives, politiques, municipales, culturelles.

Il s’impliqua dans son sport favori, le football, à la JSC de Carbonne, d’abord comme joueur, puis très présent dans la gestion du club.

La Clique Carbonnaise, fanfare des années 50-60, fait également partie des grands moments festifs qu’il affectionnait en tant que jeune, épris des ambiances folkloriques de l’époque.

Gérard s’était également impliqué dans la vie locale politique et municipale. Durant quelques années il fut conseiller municipal.

Gérard faisait partie de cette jeunesse carbonnaise dynamique et soudée qu’il aimait énormément. Sa grande camaraderie, son gout du partage avec ses amis resteront dans la mémoire de ceux qui l’ont côtoyé.

Les randonnées, la marche occupaient ces derniers temps une bonne partie de ses journées.

Comme le précisent ses grands amis, il était très « bon public » et très complice dans les rigolades et les festivités qu’il animait à sa manière.

Ses amis et proches garderons de Gérard le souvenir et l’image d’un grand copain et surtout d’un homme dévoué et chaleureux.

En ces temps de confinement, nombreux son ceux qui ne pourront l’accompagner à sa dernière demeure, mais tous seront avec lui par la pensée mercredi 6 mai à 10 heures.