Rencontre avec Bernard Bros, maire de la commune.

La réouverture est donc programmée ?

Oui, les écoles maternelles et primaires seront ouvertes le 12 mai.

Cette ouverture se fait dans le souci de répondre à l’impératif pédagogique et de justice sociale pour les enfants.

Qui a défini les modalités de cette réouverture ?

C’est à la suite d’une réunion jeudi dernier, avec les directeurs d’écoles, l’inspection académique, les représentants des parents d’élèves et ceux de la MJC qu’un protocole  sanitaire a été défini. Il sera validé le 6 mai.

Comment cela va-t-il se passer ?

Cette ouverture sera progressive, basée sur le volontariat des parents compte tenu des moyens matériels et d’encadrement par le personnel. Il faut la mise en place d’un agent de la mairie par classe pour assurer la sécurité sanitaire, nous avons 11 agents disponibles.

C’est donc 11 classes sur les 24 des 2 écoles qui vont ouvrir. Le nombre d’élèves ne peut dépasser 15 par classe.

L’organisation de la scolarité se ferait entre 4 à 5  demi-journées, le matin de 9h à 13h.  L’accueil sera assuré par la MJC de 7 à 9h. Il n’y aura pas de cantine. Les transports scolaires seront assurés.

La sécurité sanitaire dans les classes sera assurée telle que prévue dans le protocole que recevront les parents.

Protocole qu’ils devront signer pour confirmer leur accord, s’ils souhaitent que leurs enfants participent à cette rentrée particulière.

Suivant leur nombre, les enseignants choisiront de se charger des enfants, en fonction des capacités offertes et du caractère prioritaire des certains élèves.

L’enseignement à distance continu pour ceux qui ne pourront ou ne voudront pas intégrer le dispositif.

Qu’en est-il des services publics ?

Les services de mairie rouvriront le 11 mai, mais sur rendez-vous.

Les lieux publics de promenades seront ouverts excepté les jeux d’enfants et le city stade.

Le marché reste ouvert le jeudi et le samedi sur la place de la République avec maximum 20 commerçants.