Aspet et le coronavirus Ce qu’ils en disent !
La commune d’Aspet et son identité forte dans les esprits de l’ex canton du même nom est depuis lundi telle une belle endormie. Les terrasses de café et la place du marché vides ce mercredi contrastent étrangement avec le temps printanier. Qu’en disent ceux que l’on croise ?
……………………
Le magasin Carrefour Aspet
« Un carrefour au sens propre du terme, nous sommes bientôt les seuls,…Depuis vendredi ça n’arrête pas,..Le pire fut lundi,…mardi matin la cohue. Je suis obligée de faire le gendarme, faire rentrer les clients par groupe de vingt, gérer le flux de clientèle. Pendant une, deux heures un client sort un client rentre. Les gens ont peur, ils font du stock. Les entrepôts sont en surcharge. La livraison de légumes de demain est supprimée, car ils sont en sous-effectifs. Il n’y a plus personne dans les bureaux. Ils sont en télétravail. Nous avons très très peu d’informations. Les contacts se font tout par Internet. En tant que patron je suis en flux tendu du matin jusqu’au soir. De nouvelles normes sont tombées concernant les personnes asthmatiques ou autre, savoir quelle sont les pathologies, pour savoir qui doit être mis en arrêt de travail. Les clients n’ont pas pris encore la mesure de la gravité, se croyant en sécurité à Aspet. Nous sommes en train de bricoler des protections plexiglas, en l’absence de masques, de gels désinfectants. Je recommande aux clients de ne pas venir à l’ouverture, ainsi que les personnes âgées évitent de sortir, qu’elles se fassent aider pour les courses. Les horaires ont été changés ; 9h-18h au lieu de 8h- 20h. Nous n’avons plus d’heures de livraison, tout est dans le vague. Nous arrivons à 6h pour être prêts. Selon l’évolution, le manque de personnel nous serons amenés à fermer l’après-midi.
Madame Larrieux responsable du Carrefour d’Aspet.
……………………
Boulangerie Descoins
Le patron a réalisé une protection plexiglas en l’absence de masque, pour protéger la marchandise également. En pénurie de gangs, je saisi le pain avec une poche en plastique, pour rendre la monnaie aussi. La table est nettoyée régulièrement. J’attends un gang spécial pour attraper le pain. La consommation de pain a explosé, avec des achats par cinq ou par dix pour le congélateur. J’ai beau leur dire c’est ouvert tous les matins, mais ils ont peur de manquer. Nous n’ouvrons que le matin de 7h à treize heures. Nous somme surpris de la réaction de certaines personnes qui prennent mal les protections. On entend : « C’est n’importe quoi, nous sommes à la montagne, on ne risque rien ! ». Il se dit qu’il y a des cas de personnes touchées à Couret, à Lespiteau, à Saint-Gaudens ? Des personnes demeurent incrédules et ne prennent pas au sérieux les protections.
………………….
Le facteur
J’étais pour le droit de retrait, mais comme nous avons reçu les éléments de protection, gangs, masques, gels, je continue à travailler. Le trafic de la poste devrait baisser du fait de la réduction de l’activité. Tous les bureaux sont fermés, seul le bureau de Saint-Gaudens est ouvert. Nous n’avons pas le droit de faire signer un recommandé, les colis ne sont plus livrés, il faut aller les chercher à Saint-Gaudens. Lorsque la tournée est terminée, nous rentrons chez nous sans contrainte d’horaires. « A Couret il y a quatre cas de contamination. Au Portet d’Aspet, il n’y a que des personnes âgées et on voit les gens de la ville arriver dans leurs résidences secondaires avec un risque de contamination ? »
………………….

Le Crédit agricole d’Aspet
Il est fermé. La clientèle est invitée à se rendre à l’agence de Saint-Gaudens 9 bd Charles De Gaule ou téléphoner à un conseiller au 05 61 94 05 39. Le guichet automatique est ouvert.
…………………..
Charcuterie Bares
Je vis très mal la situation. Depuis quinze jours je ne peux voir mon père qui est en EHPAD et je dois aider ma mère qui est confinée à la maison. La baisse de la clientèle est perceptible depuis hier midi. A partir du moment où il y a eut l’obligation de remplir l’attestation de circulation, la clientèle a considérablement diminué. Depuis vendredi dernier, ils ont fait le plein. Pour les stocks, nous fonctionnons normalement, étant grossistes fournisseurs des grandes surfaces. Nous sommes inquiets dans la perspective où des employés tomberaient malades. On ne comprend pas pourquoi ces mesures n’ont pas été prises plus tôt. Pourquoi les élections n’ont pas été reportées. Alors qu’il y avait tout un protocole de protection pour voter, le dépouillement s’est fait sans aucune mesure de protection.
…………………..
Pharmacie
Nous avons eut un afflux de clientèle important mais ça s’est atténué. Le seul médicament à prendre est le Doliprane. Le Doliprane est toujours visible dans les pharmacies. Il peut s’acheter un paquet, ou trois au maximum par ordonnance. Nous n’avons été livrés que pour le corps médical, les infirmiers et les médecins. Nous attendons des masques pour nous. Le masque est conçu pour protéger les autres. On est contaminé par les voies respiratoires lorsque l’on est à moins d’un mètre, le contact des mains, portées à la bouche, et les voies respiratoires en conséquence. Le problème c’est le contact. Pour ce qui est du gel, nous n’avons pas le droit de le fabriquer du fait des normes et des conditions techniques. Il risque d’y avoir des difficultés d’approvisionnement pour les autres médicaments
……………………
Louis Bares, adjoint au Maire
Le marché a été supprimé pour limiter les déplacements. Beaucoup viennent de l’Ariège. Comme il y aura un second tour, le Conseil Municipal actuel assure la continuité jusqu’en juin. La Communauté de Commune va reprendre avec les élus actuels et les élus qui ont été retenus au premier tour. J’ai demandé à la gendarmerie par interphone si en tant qu’élus s’il existe des permis de circuler permanents pour ne pas le refaire tous les jours. Je n’ai pas eut de réponse. J’ai fait un permis de circuler pour l’employé municipal permanent. D’après le Ministre de l’Intérieur, les Maires peuvent établir des permis de circuler permanents. Nous avons un plan communal de sauvegarde. Nous avons appelé les personnes signalées comme étant isolées, les personnes âgées. Beaucoup de personnes ignorent qu’il faut un permis de circuler. Nous somme allé éteindre le chauffage de l’école. Il n’y a que le responsable technique qui travaille, les autres seront appelés si nécessaire. Les employés administratifs sont en télétravail. Ce samedi 21 mars, le marché sera ouvert !
…………………….
Tabac presse
Nous avons mis en place des marques de mise à distance. Nous allons nous laver les mains régulièrement, tous les trois clients. Nous n’avons pas de masques. Nous sentons la baisse de la clientèle aujourd’hui. Les gens ont fait des stocks de tabac. Les clients disent que les gendarmes étaient sur les routes ce matin. Nous pensions que le marché serait maintenu. C’est très triste de voir la ville d’Aspet ainsi !
…………………….
Station service
Elle est ouverte. Nous avons eut beaucoup de monde jusqu’à hier midi, beaucoup de personnes avec des bidons, mais aujourd’hui c’est vraiment calme. Je ne suis pas trop inquiète. Nous sommes mieux préservés qu’en ville.
…………………….
L’opticienne
Une permanence téléphonique : 06 79 59 84 70
…………………….
Alain Rumebe Maire de Milhas
Il n’y a eut qu’une liste. Elle est passée. La première réunion aura lieu vendredi à 18h30. La réunion se tiendra à huit clos, la clôture recommandée au terme de la demi-heure. Ce sera la mise en place de la nouvelle équipe, le Maire et les adjoints, la délégation à la Communauté de Commune.
J’ai fait un permis de circuler pour l’employé municipal.
Le premier tour a eut lieu et le lendemain il ne faut plus se toucher ? Beaucoup de personnes âgée ne sont pas aillées voter ? Le télétravail pour ceux qui balaient semble difficile.