La loi d’urgence pour faire face à l’épidémie de covid-19.

Adoptée hier soir prévoit que l’ensemble des membres du conseil municipal sortant (conseillers municipaux, conseillers municipaux délégués, adjoints, maire) est reconduit dans l’intégralité de ses fonctions.
Elle prévoit aussi que le résultat du premier tour de l’élection municipale du 15 mars 2020 est acquis.

La phase transitoire durera jusqu’à ce que les conditions sanitaires permettent la tenue du conseil municipal d’installation qui élira le futur Maire.

D’ici là, elle autorise la tenue de conseil municipaux selon des modalités spécifiques.
Elle prévoit en outre que les candidats élus le 15 mars seront informés des décisions prises par délégation du conseil municipal durant cette période.

Le mandat des candidats élus le 15 mars 2020 s’achèvera en mars 2026.

Tout sera mis en œuvre pour que cette phase transitoire se déroule dans les meilleures conditions.