Carbonne fait son cinéma : un cru d’exception.

Le cru 2020 de “Carbonne fait son cinéma” fut, aux dires de beaucoup, un cru d’exception. Tout d’abord par la qualité des films projetés. Ensuite par le nombre de spectateurs. En effet, plus de 1500 personnes sur les 10 jours de programmation. Six séances ont attirées plus de 100 spectateurs dans une salle de 200 sièges. Pour l’ouverture du festival, tout comme pour la clôture de ce samedi 7 mars, il a fallu refuser du monde. Salle comble pour le dernier film « La bonne épouse ».

Un petit mot pour féliciter le groupe de jeunes qui, à l’ouverture du festival est venu, avec un trac non dissimulé, chanter sur un accompagnement musical des chansons de films. Un grand bravo à l’orchestre de l’école de musique de Carbonne pour sa prestation en clôture du festival sous la direction de Marie-Claire Schwalm.

Les résultats ont été communiqués en fin d’après-midi. Pour ce qui est du Prix du public, l’emporte « Sole » de Carlo Sironi.

Le Palmarès du jury de jeunes a été très applaudi par la salle.

Grand prix pour « Sole ». Meilleure réalisation pour « Monos »d’Alejandro Landes. Prix d’interprétation à Sami Bouajila pour son rôle dans « Un fils » de Mehdi M.Barsaoui. Meilleur scénario pour « Mignonnes » de Maimouna Doucouré. Coup de cœur pour « Madres » de Rodrigo Sorogoyen .

Félicitations à toute l’équipe de Ciné Carbonne, des bénévoles qui animent Carbonne et le Volvestre tout au long de l’année.