Le chantier du «Relais Cocagne de la Haute-Garonne» a officiellement démarré jeudi dernier avec la pose de la 1ère pierre en présence des partenaires du projet.

Ce bâtiment de 600m² a vocation à devenir une micro-plateforme logistique et commerciale au service des producteurs bio du territoire et de ses habitants. Semi-enterré, le bâtiment, conçu par l’atelier CC, permettra de minimiser les consommations d’énergie et de préserver la fonction nourricière des terres.
Ce projet, porté par la coopérative d’intérêt collectif «Jardins du Volvestre» à Salles-sur-Garonne, permettra d’une part de créer 10 nouveaux emplois d’insertion et proposer un support professionnalisant pour les demandeurs d’emploi accompagnés par la coopérative. D’autre part, le Relais a été pensé comme une micro-plateforme au service de la filière agricole bio du sud toulousain. Il abritera ainsi des zones de stockage, de préparation de commandes et de transformation qui permettront de mieux répondre à la demande croissante en produits bio et locaux en circuits-courts.

Les partenaires rassemblés pour cet événement ont aussi pu illustrer les “alliances fertiles” qui se sont nouées autour du projet avec des partenaires publics (Région, Direccte, communauté de communes du Volvestre, Agence Bio) et privés (fondation RTE, fondation Carrefour, fondation Eiffage, AG2R La Mondiale, fondation goût du partage, MSA).
Le Relais Cocagne devrait être opérationnel à partir d’octobre 2020.