Drame de la route à Montesquieu Volvestre : Une jeune fille de 20 ans perd la vie

Que s’est-il passé dans cet après-midi du 3 mars 2020 ? A 14 heures 50, un terrible accident s’est déroulé au lieu dit La Hourtane situé à proximité de la déchetterie de Montesquieu Volvestre peu après l’intersection de Gouzens. De la carcasse de la voiture, les secouristes extrairont le corps d’une jeune fille de 20 ans.

Rebecca… venant de Montesquieu Volvestre roulait sur la route départementale 40 en direction de Saint Christaud. Le mauvais temps commençait à être présent et le vent soufflait par rafale. Selon un témoin automobiliste qui la suivait, la conductrice qui était seule à bord, semblait rouler à une vitesse normale. D’un seul coup pour une raison encore indéterminée, elle se serait déportée brusquement vers le bas côté droit de la route. Certainement pour vouloir récupérer sa voiture, elle semblerait avoir donné un coup de volant vers la gauche qui la fait traverser la chaussée et percuter violemment un arbre. Les secours qui sont arrivés rapidement sur les lieux ne pourront que constater le décès de Rebecca… Une jeune vie qui s’en va avec une profonde tristesse de tous les secouristes et gendarmes se trouvant sur place.

Selon nos sources, la malheureuse victime avait bien sa ceinture de sécurité attachée. Toutefois le modèle du véhicule étant ancien il n’était pas équipé d’airbag. Une enquête a été ouverte par les gendarmes de la communauté de brigades de gendarmerie du Volvestre qui ont procédé à toutes les investigations et dépistages. Ils devront tenter de répondre à la question : Pourquoi la conductrice a perdu le contrôle de son véhicule ? Un moment d’inattention, une gêne inattendue, un problème mécanique ? Sur place nous n’avons pu constater la présence de la moindre trace de freinage ou de ripage, seul l’impact sur l’arbre est visible. Un mystère de plus.

Contacté le maire Patrick Lemasle nous a confié que cette nouvelle a bouleversé l’ensemble des habitants du petit village de Montesquieu Volvestre où Rebecca … vivait. Un drame effroyable pour sa famille, ses parents et sa maman attentive qui veillait sur elle avec beaucoup d’attention.

Rebecca n’avait que 20 ans. C’était une jeune fille réservée et discrète. Elle cherchait un emploi et avait fait des remplacements l’été dernier au magasin Carrefour Contact. Elle avait la passion des animaux et notamment des chiens qu’elle aimait tant… Un destin brisé…