Pour ce 10ème festival de “Carbonne fait son cinéma”, entretien avec Didier Genty président de Ciné Carbonne.

Comment ce festival est-il né ?

Le festival est né en 2007 grâce à l’implication de quelques bénévoles qui ont organisé « Le festin de Carbonne ». C’était la première édition et elle alliait des projections de films et des moments partagés autour de la gastronomie.

Aujourd’hui, comment se décline le festival ?

Au fur et à mesure des éditions, le festival s’est développé. Après plusieurs années où les films étaient choisis autour d’un thème, l’équipe de Ciné Carbonne s’est orienté vers une proposition de films en avant-première. Ces films constituent aujourd’hui l’ossature du festival et permettent de présenter des films de grande qualité.

Comment ce festival se construit-il ?

C’est un projet qui s’organise sur plusieurs mois. L’équipe de vingt bénévoles participe à sa mise en place, autour d’une équipe réduite qui organise plus particulièrement le festival. Les films sont choisis par cette équipe, proposés à Cinéfol 31, notre programmateur. Celui-ci négocie alors les films avec les distributeurs. La principale difficulté que nous rencontrons aujourd’hui est l’obtention de films français porteurs. En effet, l’industrie du cinéma évolue beaucoup avec l’arrivée des plateformes et les enjeux commerciaux semblent de plus en plus importants pour les distributeurs. Plusieurs films attendus nous ont ainsi été refusés. C’est dommage car le public de Carbonne et du Volvestre, fidèle à notre salle toute l‘année, mérite comme d’autres publics de découvrir ces films en avant-première.

Le palmarès est établi par un jury de jeunes. Qui sont-ils cette année ?

Effectivement, le jury sera composé cette année de onze jeunes, sept filles et quatre garçons. Ils ont entre 14 et 18 ans et habitent Carbonne, Marquefave, Lacaugne, Noé, Marignac-Lasclares, Labastide-Clermont et Toulouse. Ce sera la première participation pour Salomée, Sarah, Hugo, Maëlys, Pablo, Leïla et Léa mais Amélie, Enzo, Mélyne et Giuliano ont déjà été jurés à plusieurs reprises. Ils auront comme chaque année la responsabilité d’élaborer le palmarès. Le public aussi, par un vote lors des projections, permettra de décerner un prix.

Comment fonctionne les pass permettant d’avoir des tarifs préférentiels ?

Il existe plusieurs pass. Les adhérents peuvent choisir un pass à 36€ qui permet de voir tous les films du festival. Ils peuvent aussi prendre un ou plusieurs pass de 5 films à 15€. Les non-adhérents ont la possibilité d’utiliser et éventuellement de partager un pass de 5 films à 20€. Les tarifs sont particulièrement attractifs. L’enjeu pour nous est avant tout de permettre la rencontre entre des films et des publics. Nous espérons encore cette année avoir une belle fréquentation comme les années passées.

Y a-t-il des événements particuliers pour cette 10e édition ?

Evidemment, nous avons souhaité marquer cet anniversaire. Une exposition sur l’histoire du cinéma et de ces techniques est présentée à la mairie de Carbonne du 21 février au 8 mars, grâce à Gindou Cinémas. Des moments musicaux, un premier concert de chansons de cinéma et un second concert de musiques de films accompagneront la soirée d’ouverture et la cérémonie de clôture du festival. Une conférence sur « Polar et cinéma » sera proposée par Pup En Vol. Plusieurs films seront présentés avec des festivals partenaires. Une table de livres, librairie éphémère, sera proposée à notre public en partenariat avec la librairie Ombres Blanches. Nous espérons ainsi donner encore plus l’envie de venir à toutes et tous.