Dans les Pyrénées Atlantiques, à Laruns, en vallée d’Ossau, une association, Lo Siular d’Aas (Les Siffleurs d’Aas), veille à la pérennisation de la langue sifflée. Certains de ses membres enseignent le sifflement au collège de Laruns.

Professeurs, collégiens, amateurs, scientifiques, tous des passionnés, sifflent et parlent couramment gascon. Ils forment une famille qui s’intègre à la grande communauté des siffleurs du monde entier. Au même titre que les grandes créations anonymes, leur tradition appartient au patrimoine immatériel de la France, et fonde en partie son identité.

Leur pratique nous interroge…

– D’où vient cette tradition observée seulement à Aas ?

– Pourquoi les bergers d’Aas sifflèrent-ils durant des décennies ?

– Pourquoi ceux des villages voisins ignorèrent-ils presque cette pratique ?

– Comment la langue sifflée a t-elle persisté dans ce hameau pastoral au coeur du Béarn ?

– Pourquoi cette pratique est-elle revendiquée avec tant de passion tant par les défenseurs de la

langue Occitane que ceux de la langue Béarnaise?

Si l’origine de cette langue sifflée reste toujours un mystère, sa pratique n’a rien d’un héritage

tranquille. Aujourd’hui, les « nouveaux siffleurs » d’Aas et de Laruns affrontent les

«anciens siffleurs ». Tous revendiquent la pureté de la langue sifflée. Pour certains elle

appartient définitivement au passé et ne peut être enseignée, pour d’autres elle doit survivre, se développer.

Ces différences de point de vue aux fortes composantes identitaires nous inspirent le thème

sous-jacent du film. Il pourrait se résumer à une question : « Comment se constitue une

identité, fût-elle occitane ou béarnaise ? » Les réponses sont complexes, actuelles, et suggèrent le ton du film : grave, léger, parfois poétique.

Bernard Miqueu et Felip Biu, les deux figures de proue de l’association, les deux protagonistes, tenteront d’y répondre à leurs manières. Ils guideront notre découverte de cette pratique traditionnelle à travers leurs histoires et leurs rapports avec les autres siffleurs.

A ce jour, aucun documentaire de 52 mn n’a été réalisé sur les siffleurs d’Aas.

Projection le dimanche 9 février à 10 heures 20 Théâtre Casino

Titre :

Les nouveaux siffleurs d’Aas

Durée : 52 minutes

Producteur:

Mara Films- Serge Houot

Auteur et réalisateur : Richard Martin Jordan

Chaîne : OC TELE