Alors qu’elle a démissionné de son poste de conseillère municipale il y a quelques semaines, Catherine Bibes annonce qu’elle sera candidate dans sa commune de Palaminy. Dans une lettre adressée à ses électeurs, elle explique les raisons qui la poussent aujourd’hui à briguer le poste de maire :

« Les 15 et 22 mars prochains, vous désignerez le maire et son équipe qui auront la responsabilité du devenir de notre commune jusqu’en 2026. C’est une échéance cruciale pour la vie quotidienne de notre village. Comme vous, je déplore le manque de transparence entre les acteurs de la mairie et la population. Le monopole décisionnaire détenu par l’actuelle équipe municipale, le manque manifeste de concertation et la faiblesse du développement économique local et de son identité laissée pour compte, contribuent à aggraver cette situation délétère ».

La conseillère municipale sortante souhaite rassembler pour redynamiser le village de Palaminy :

« Ce qui m’anime, c’est de croire que l’on peut réapprendre à vivre ensemble autrement, faire prendre conscience que la commune c’est chacun d’entre nous. Je crois aux petites actions, aux petites révolutions qui ne font pas de bruit mais qui peu à peu se multiplient jusqu’à devenir une évidence et de nouvelles valeurs d’échanges. Je suis une femme engagée, responsable en ressources humaines auprès du Rectorat et déléguée syndicale, conseillère représentative du personnel au sein du CHSCT. Je viens d’une famille implantée dans notre « Cœur de Garonne » au plus près des valeurs du travail. Mon engagement n’est pas militant mais bien un engagement local. Je ne suis pas de celles qui pratiquent le « y’a qu’à, faudrait qu’on… ». Je ne suis pas d’accord avec le fonctionnement et certaines décisions du conseil municipal avec lequel j’ai été élue en 2014, alors je décide de me présenter aux municipales de 2020 pour faire ce qui me semble être plus juste pour la commune, ses habitants et surtout pour l’intérêt général ».

Une candidature sans étiquette :

« Ma démarche est indépendante des partis politiques. Elle vise à rassembler les citoyens qui sont sensibles à l’aménagement, au dynamisme et à la cohésion de notre commune, les citoyens qui sont conscients de l’importance des défis sociaux et environnementaux. Je veux rassembler plus largement encore, ceux qui souhaitent l’implication de tous, étape par étape, pour la qualité de vie et du mieux vivre ensemble dans notre commune. C’est pourquoi je sollicite votre confiance ».