Le peintre toulousain autodidacte, âgé de 94 ans, considéré comme l’un des plus emblématiques peintres naïfs français, contemple la nature et les hommes qui la façonnent. Son regard bienveillant saisit la beauté du patrimoine français. L’art dit “naïf” de Lucien Vieillard révèle une force picturale inédite. Ses toiles figurent dans une quinzaine de musées et dans des collections privées du monde entier.

En 2018, Lucien Vieillard a fait un don exceptionnel au Conseil départemental de 46 peintures à l’huile réalisées entre 1968 et 2015. Depuis 2019, l’intégralité de cette collection est présentée durant l’été au château de Laréole, dans la “Salle Lucien Vieillard”, un espace permanent dédié à l’artiste.

Jusqu’au 26 avril 2020, cette exposition présentera pour la première fois aux Olivétains à Saint-Bertrand-de-Comminges une sélection de 15 œuvres, désormais intégrées au fonds permanent de la collectivité.

Résistant de la Libération de Toulouse devenu, les 19 et 20 août 1944, agent de liaison des Forces Françaises de l’Intérieur (FFI), Lucien Vieillard est également honoré chaque année lors de la commémoration du 19 août 1944.

Le Conseil départemental est très honoré de compter dans son fonds permanent les œuvres singulières de Lucien Vieillard. En faisant entrer cette collection dans le domaine public, Lucien Vieillard nous permet de mettre à disposition de tous les publics la force picturale de ses peintures, teintées de rêve et d’utopie. Comme le Château de Laréole, les Olivétains sauront offrir un cadre d’exception à l’œuvre de ce peintre poète, devenu une référence mondiale en matière d’art naïf“, souligne Georges Méric, président du Conseil départemental de la Haute-Garonne.

Et pour plus d’informations sur les Olivétains : https://www.hautegaronnetourisme.com/preparer/voir-faire/culture-et-patrimoine/les-olivetains-956736