Patrick Lemasle, à la tête de la vie montesquivienne depuis plus de 30 ans, ayant fait savoir qu’il ne se représentait pas, les pronostics sont allés bon train pour connaître celui qui allait être candidat pour briguer le poste de maire laissé vacant par ce monument de la politique locale.

C’est donc monsieur Frédéric Bienvenu, 57 ans, chef d’entreprise, qui sera candidat pour les élections municipales de mars 2020. Ce n’est pas un homme politique c’est avant tout un homme bien inséré dans sa commune. Arrivé en 1998 à Montesquieu Volvestre, il s’implique deux ans plus tard dans la vie associative locale. Il s’occupera de la foire agricole, du judo, et de la halle gourmande. C’est donc presque tout naturellement qu’en 2014 Patrick Lemasle lui demande de rentrer aux conseil municipal. Pendant 6 ans il observera, apprendra ce qu’est la gestion d’une mairie.

Qu’est ce qui vous a décidé à dire oui ?

J’ai d’abord été honoré que l’on me propose d’être tête de liste. J’y ai vu une reconnaissance de mon implication dans la vie du village et de mon engagement. J’ai demandé un temps de réflexion et j’ai dit oui après mettre bien assuré que cette charge était compatible avec mon activité professionnelle. J’ai pris les dispositions nécessaires.

Une nouvelle équipe ?

Dix de l’ancienne équipe vont rester et 13 nouveaux font partie de cette liste entièrement tournée vers l’amélioration de la vie des montesquiviens. Cette idée de pouvoir compter sur des gens d’expérience car cela est nécessaire mais également de faire apparaître un souffle nouveau dans la manière de penser et faire les choses. On donnera très rapidement la liste complète.

Un programme bien établi ?

Il sera dévoilé avec précision lors de la campagne que je souhaite sereine. J’ai bien regardé vivre Montesquieu et je connais ses atouts et ses quelques faiblesses dont il faudra tenir compte bien entendu. Il faut être avant tout pragmatique, le plus efficace possible et œuvrer dans le sens de l’intérêt général. Je serai comme déjà de nombreuses années au service des montesquiviens et des montesquiviennes.