Le cinéma associatif les Variétés est en pleine santé mais fragile car il ne peut vivre sans les subventions qui lui sont allouées et sans les bénévoles.

Mercredi 22 janvier à 20h, se tenait l’assemblée générale des 3C (Association Circuit Cinématographique du Comminges), qui gère la salle de cinéma  les Variétés.

Sur 75 adhérents, 48 sont présents ou représentés. Plusieurs élus par leur présence, marquaient leur attachement pour l’association : Patrick Saulneron, maire de Gourdan Polignan – Denis Sarraquigne, maire des Tourreilles – Jean-Paul Manent, maire de Clarac et Martine Tarrissan adjointe à Montréjeau.

Un rapport moral à deux voix :

Daniel Feydy, président démissionnaire pour raisons professionnelles à l’été 2019, insiste sur le fait que le premier objectif de l’association a été de pouvoir conserver la salle. Tout comme Pierre Pousson son successeur, il confirme que les bénévoles sont les éléments moteurs au bon fonctionnement de la salle. Il souhaite pouvoir stabiliser leur nombre.

Il revient sur les travaux effectués durant la période du 1er août 2018 au 31 août 2019 : dématérialisation des DCP (Digital Cinéma Package),  mise en sécurité électrique, remise en peinture du hall d’entrée, pour les principaux.

La fréquentation est en baisse due à la suppression de séances (10/semaine au lieu de 13).  Afin de faire souffler les bénévoles. D’octobre 2016 au 31 décembre 2019, il y a eu 27927 entrées « brutes» et 26651 entrées payantes. Par contre, le nombre de spectateurs par séance est en hausse (scolaires de plus en plus nombreux). Deux séances importantes en 2019 (deux chiens pour une traversée et la nuit de la glisse).

Les soirées à thèmes avec des intervenants ont du succès, tout comme les séances du dimanche matin (enfants), les ciné-cocktails. Les séances ballets et opéras trouvent leur rythme de croisière. Rappelons également que la salle est labellisée “Art et essai” et reçoit à ce titre une subvention de 7.630€/an. Daniel fait remarquer que du théâtre et des concerts sont également proposés.

Pierre Pousson, remercie Daniel Feydy pour son travail sur la communication, sa création de logiciels et la programmation de films. « Nous nous sentons un peu orphelin par son départ. Mais il reste un membre actif et vigilant. »

« Les fondations de l’association sont saines et elle est bien gérée. » Il remercie M. Ladevèze pour le prêt de la salle, le Régent de Saint-Gaudens pour sa coopération et son expérience. Et puis les communes de Montréjeau et Gourdan Polignan, la Communauté de communes Cœur et coteaux du Comminges, pour leurs subventions. « La capacité de survie, ce sont les subventions. Le CLV fait partie du patrimoine montréjeaulais. »

Rapport financier :

Colette Larqué aligne les chiffres et dresse un bilan  malgré tout positif… grâce aux subventions et une fois encore, elle le rappelle, à l’engagement des bénévoles. La cotisation annuelle reste fixée à 10€.

Le Conseil d’administration :

Aucun changement : Michel Bazin – Marielle Eychenne – Daniel Feydy – Colette Larqué – Patricia Moreau – Jean-Bertrand Mourrembles – Pierre Pousson – Marie-Hélène Remaud – Alain Salvy et Alain Tignol.

Tandis que le CA se réunissait pour l’élection du bureau, un court-métrage était projeté aux membres présents.

Le bureau :

Pierre Pousson président –  Colette Larqué trésorière – adjointe : Patricia Moreau – Marie-Hélène Remaud secrétaire, responsable de la commission animations et de celle de l’hostellerie.

La séance étant levée à 20h45, un buffet dinatoire était partagé.