Ce sont quelques 200 caisses à pommes venues de la région bordelaise qu’il faut poncer et huiler (huile de lin et essence de térébenthine). Elles serviront de déco ainsi que de mobilier au futur coffee-shop et à l’épicerie https://www.petiterepublique.com/2019/12/02/barbazan-la-boussole-ne-perd-pas-le-nord/ du projet Eco-Citoyen de Géraldine Dutheil.

Ce mercredi 22 janvier après-midi, elles, il sont six à œuvrer bénévolement. Ce matin (23 janvier), ils étaient neuf.

« C’est beaucoup de travail », lance Géraldine. « Tout ne se fera pas en une journée. Donc, s’il y a des lecteurs intéressés et motivés, ils peuvent venir donner un coup de main les mercredis et samedi de 9h30 à 16h au 8, rue du Lac à Barbazan. »

Claire de Villeneuve Lécussan, Jocelyne et Robert de Loures Barousse, Pascaline d’Aspet et Stéphanie de Barbazan sont tous là pour voir aboutir un mode de vie différent, un lieu de rencontre et de convivialité et participer un peu à l’avenir du village.

« J’espère ouvrir ce lieu entre avril et juin, car il y a pas mal de travaux à réaliser. »

Romain Cugives, responsable de l’innovation et du développement au département de la Haute-Garonne, est passé à la grange le matin même. Géraldine, si son projet de Tiers-lieu est retenu, peut espérer une aide  de 75.000€ sur trois ans.  Rappelons qu’elle est lauréate d’un concours organisé par la Région « la Région citoyenne ». La subvention devrait être votée courant de cette année.