Lors des derniers vœux de sa mandature, le maire Jean-Paul Manent, suite au recensement de 2019, indique une augmentation de la population de plus de 8% sur 5 ans. Les Claracais et claracaises sont désormais 650.

L’Etat civil :

Trois décès en 2019 : Christian Rumeau – Bertrand Paul et Danielle Demangeat.

Un mariage : Lucie Akere et Guy-Philippe Galinier.

Six naissances : Maël Laot Petit – Clémentine Dancoisne – Gabryel Mallet – Juilia Lloan – Maël Heuillet et Léonie Pinto Nogueira.

Travaux réalisés :

Le maire fait ensuite le point sur les travaux réalisés : remplacement de l’éclairage existant par les luminaires LED, moins énergivores (coût pour la commune 46.000€ sur une opération de 230.000), remplacement du mobilier d’une salle de classe.

La voirie n’est pas en reste avec la réfection de l’enduit d’une partie de l’avenue des Pyrénées. Le goudronnage des trottoirs des lotissements des Abeilles et des Pyrénées sera réalisé courant du mois de février. L’enfouissement des containers de tri face aux pompes funèbres est en cours.

Le bâtiment de la salle des fêtes et de la mairie sera rénové entièrement. L’appel d’offres pour le choix d’un architecte est en cours. Le montant global de l’opération a été chiffré par les architectes du conseil départemental à environ 675.000€. « Pour info, la démolition et la reconstruction d’un bâtiment neuf s’élèverait entre 1.000.000€ et 1.200.000 » indique le maire.

Le premier magistrat fait un point sur les travaux d’urbanisation du lotissement privé Caroline, abandonné par le promoteur défaillant. Si une entente entre le liquidateur et la commune est trouvée, l’opération serait blanche pour la commune, qui en compensation des travaux qu’elle réaliserait, aurait le bénéfice des terrains restants à vendre.

Plusieurs travaux en régie ont été réalisés : peintures des structures métalliques à l’école, rénovation d’un appartement au presbytère.

Remerciements :

Remerciements aux enseignants, au personnel municipal et à son équipe municipale. « Tout au long de ce mandat, même si tout ne fut pas parfait, elle a toujours travaillé avec cœur et avec le sentiment sincère d’œuvrer pour le bien de la commune, sans esprit de clientélisme, ni souci de notabilité et en restant avant tout garante du bien commun. »

A signaler que le monde associatif se porte bien avec près de 1.000 adhérents, toutes associations confondues et le foyer rural.

Un petit mot sur les élections municipales : « ne pas subir l’avenir mais le construire ensemble. »

Avant de passer à un apéritif dînatoire, les lauréats des maisons fleuries recevaient leur lot, tout comme certaines personnes qui au long de l’année ont œuvré pour l’animation de la commune.