Le président du conseil Départemental, Georges Méric a adressé ce vendredi soir ses vœux aux commingeois. Cette traditionnelle cérémonie s’est déroulée devant de nombreux élus où de nombreuses personnalités locales étaient présentes en particulier Carole Delga, la présidente de région.

Dans notre société où l’on perd trop souvent la notion du temps et de la réflexion, la gestion d’un département ne se limite pas à une gestion purement administrative et comptable. On s’appuie sur les valeurs de la République et un héritage politique fondé sur le progrès et le bien vivre ensemble. La priorité c’est la proximité, le local, l’entraide, la solidarité , martèle le président Méric. Il annonce l’ouverture de 7 nouvelles maisons des solidarités sur notre territoire d’ici 2021 avec un renforcement des équipes locales.

Cette année le CD développera son investissement en faveur des collèges avec un objectif de voir 22 établissements construits ou rénovés, à l’horizon 2024. Sur le plan culturel plus de 450 manifestations gratuites de qualité sont proposées tous les ans dans tous les bassins de vie du département. 20 à 25 % d’augmentation  dans les subventions ont ainsi été accordées aux acteurs culturels.

Les actes du CD sont multiples et variés.

Le chantier majeur c’est le développement de la fibre optique dans tous les foyers garonnais d’ici 2022. Il faut rapprocher l’habitat et l’emploi avec depuis  2015, une nouvelle politique touristique : en Comminges le musée de l’Aurignacien, des investissements  sur St-Bertrand de Comminges, l’abbaye de Bonnefond, Montmaurin et Lespugue et une présence déterminante du CD dans les  4 stations de montagne. La création de “Via Garona” permet une itinérance douce notamment des toulousains vers le Comminges et “Trans Garona” une belle réalisation pour les cyclistes.

Dans un autre domaine, un nouvel accord a été conclu avec la Chambre d’agriculture qui proposera une aide  plus directe aux agriculteurs. Les chômeurs  ayant un projet pour créer leur propre emploi sont aidés par le département, une première zone d’activités mise en place avec le soutien du département et une communautés de communes se met en place à Montsaunès. Tout cela pour vivre autrement dans une société démocratique participative fondée sur le débat citoyen.

“Faire éclore plus d’humanité” , c’est  le crédo du président Méric , notre bien le plus précieux résidant dans le capital humain. Le partage s’est poursuivi autour d’échanges conviviaux, un verre à la main pour une année 2020 que tous se sont accordés à espérer bonne et porteuse d’espoir.