Réaction des 4 actionnaires publics locaux à la décision de l’Autorité de la concurrence

Jeudi 12 décembre

Nous apprenons que l’Autorité de la concurrence a donné son accord au rachat des 49,99 % des parts dans l’aéroport de Toulouse Blagnac, détenues par la société Casil Europe. Nous prenons acte de cette décision.

Nous restons vigilants sur la gestion d’un équipement stratégique majeur pour l’économie locale. Depuis 2015, nous n’avons eu de cesse de tenter de préserver le capital et la pérennité de l’infrastructure, face à la gestion strictement mercantile d’un actionnariat uniquement guidé par l’appât d’un gain immédiat.

La cession de ses parts par Casil Europe devra permettre de mettre en place une nouvelle politique en matière de gouvernance, de distribution de dividendes et d’investissements, dans des perspectives de long terme. Cette infrastructure indispensable au développement économique doit être pilotée dans le respect du territoire et de ses habitants.

Par ailleurs, nous réitérons notre volonté de conserver à la SATB un actionnariat majoritaire de long terme et demandons à l’Etat de renoncer définitivement à vendre ses 10,01%. Nous réaffirmons la nécessité d’une gestion majoritaire concertée avec les actionnaires publics de l’aéroport, qui seule permet de garantir la stabilité et l’avenir de cet équipement majeur pour notre territoire”, ont-ils conclu.
Philippe Robardey
Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Toulouse Haute-Garonne

Carole Delga
Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Georges Méric
Président du Conseil départemental de la Haute-Garonne

Jean-Luc Moudenc
Président de Toulouse Métropole