Eric Azémar vous attribuez, à l’équipe municipale actuelle, un bilan catastrophique ?

Il n’est nul besoin de trop chercher, les chiffres sont là,  nous les avons récupérés auprès des institutionnels, entre-autres la Chambre de Commerce et d’Industrie de Toulouse. Les analyses sur les 10 dernières années sont probantes: baisse de l’activité commerces -29% ; baisse de population -11,3%; baisse de l’activité Thermale -17%. Par contre très forte augmentation de la Taxe d’habitation dont le taux culmine à 17.84% en 2018 et Taxe foncière à 29.40%. Aujourd’hui se rajoute la taxe aux logements vacants THLV . Le bilan chiffré et factuel, démontre au-delà de toute polémique, que la cote d’alerte est atteinte.

Que faire ?

Tout d’abord agir sur la base de nos points forts et nos spécificités. En premier lieu le thermalisme. L’équipe actuelle se fourvoie dans l’imbroglio de la privation des thermes. C’est aujourd’hui l’omerta totale, où en est-on ? Je ne pense pas possible que cette privatisation se fasse dans ces conditions sans aucune concertation à quelques mois du changement de conseil municipal. Nous devons redynamiser le secteur du bien-être et de la remise en forme. Je ne suis pas un adepte du tout privatisé. Nous travaillons avec mon équipe, depuis longtemps, sur les moyens possibles de redressement.

Parlons de votre équipe et de sa composition ?

Je présenterai l’ensemble de mon équipe lors d’une réunion publique salle Henry Pac le 11 janvier 2020 à 20h. Nous tenons à poursuivre, comme toujours, dans le calme et la sérénité. Notre équipe regroupe des hommes et des femmes aux compétences diverses, entourés d’experts, dans les différents domaines nécessaires à la bonne gestion de la ville.

Avez-vous des idées d’améliorations, notamment structurelles au sein de l’administration communale ?

Tout d’abord nous devons développer le dialogue entre les différentes communes en périphérie. Renouer de bonnes relations avec la Communauté de Communes, bien trop étendue à nos yeux, mais dans laquelle il est important de pleinement siéger. L’urbanisation de la ville est complètement à revoir. Des anciens membres d’entreprises du BTP, un architecte paysagiste au sein de l’équipe nous aident dans cette réflexion et les Luchonnais ont aussi leur mot à dire. Nous engagerons une concertation, pour que chacun puisse s’exprimer, apporter des idées, autour de réunions publiques. Je serais un Maire disponible, accessible, à l’écoute des administrés, mais aussi des sociaux-professionnels et entreprises, qui sont le ciment de l’économie locale. L’on ne doit pas se retrouver dans des situations d’incompréhensions comme il en existe aujourd’hui.

Un programme détaillé est en préparation. La date du 11 janvier sera celle de la divulgation des membres de la liste, “Réussir LUCHON Ensemble”.

Une enquête sous forme d’un questionnaire a été lancée auprès des Luchonnais “Construisons un avenir pour tous”

Siège de campagne : 7, rue du Docteur Germes – 31110 – Bagnères de Luchon

http://www.reussir-luchon-ensemble.fr