Durant tout le mois de décembre au casino, une exposition à quatre mains à ne pas manquer.

Tout d’abord de la peinture avec Flor’B.

« Je dessine et je peins depuis toujours.  Durant ma scolarité à Toulouse, j’ai eu l’opportunité de participer aux cours de Maurice Melat.

J’ai poursuivi le travail de création artistique en amateur, parallèlement à ma formation et mon activité professionnelle. J’ai suivi des cours de dessin, d’aquarelle, de peinture à l’huile, dont une année aux cours pour adultes à l’Ecole des Beaux-Arts à Toulouse avec Daniel Schintone.

Depuis fin 2007, j’ai fait le choix de me consacrer plus intensément et plus régulièrement à ma passion de toujours. J’ai repris un travail de graphisme à l’encre sur papier, puis je suis revenue à la peinture sur toile en acrylique et technique mixte. ».

Les tableaux accrochés aux cimaises du casino sont des acryliques. Les couleurs sont des pigments et elle réalise ses peintures avec ces pigments. Ce sont des couleurs douces, trois ou quatre par œuvre. Quelques tableaux anciens ont été repris et retravaillés.

Flor’B, de son vrai nom Florence Baille, réalise également des sculptures que vous pourrez découvrir sur son site : https://florb-art.com/

Elle expose souvent avec Philippe Fernandes.

La sculpture avec Philippe Fernandes.

“Après 12 ans de stress parisien, je m’installe au calme des Pyrénées pour essayer de vivre de ma passion. ​​

Le plus souvent cela commence par une image, un sentiment,  une attitude qui marque mon esprit. Parfois je griffonne vite sur un bout de papier pour saisir cette image, parfois je me laisse guider par la matière (terre, pierre, plâtre, bois, métal). Puis viennent les couleurs et les textures.

Tous les sujets, toutes les techniques m’intéressent, tous les thèmes me plaisent. Je ne m’interdis rien, bas-reliefs, art abstrait, art animalier, art décoratif.

De fait, mes œuvres sont variées, parfois figuratives, parfois abstraites, souvent un peu des deux.​ »

Aujourd’hui il présente deux aspects de son travail. L’un sur le corps, l’autre sur l’abstrait.

« Ils sont si éloignés l’un de l’autre et pourtant je ne saurais faire l’un sans l’autre. »

Entrée libre. Contact 05 62 00 70 60