La semaine carbonnaise du 9 au 15 décembre.

Club du temps Libre et des Loisirs :

Mardi 10 décembre, à 14h, goûter dansant inter clubs à Carbonne.

Jeudi 12 décembre, toujours à 14h, concours de belote dans les locaux du club à Carbonne.

Cercle occitan de Carbonne et Volvestre :

Mardi 10 décembre: Initiation à la langue occitane à Carbonne, salle du centre associatif derrière la médiathèque 48 rue Lucien Cassagne, à 17h30.

Vendredi 13 décembre : Rencontre musiciens/danseurs. Soirée de danses traditionnelles avec scène ouverte à 21 h à Latrape, salle de l’école municipale.

Ciné Carbonne :

Mardi 10/12 à 21h « La Belle époque » Comédie dramatique de Nicolas Bedos. Durée 1h55.

Mercredi 11/12 à 21h « Une Colonie » Drame de Geneviève Dulude-de Celles. Durée 1h42.

Jeudi 12/12 à 19h Retransmission de l’intervention de Gérard Noiriel, socio-historien et spécialiste de l’immigration dans le cadre des Rencontres de la Laïcité organisées par le Conseil Départemental sur le thème « Les valeurs progressistes de la République pour combattre les discours de haine ». Entrée libre. A 21h « Little Joe » en VO. Prix d’interprétation féminine pour Emily Beecham à Cannes 2019. Film de science-fiction de Jessica Hausner. Durée 1h45.

Vendredi 13/12 à 15h « Place des victoires » Tarif unique : 5€. A 21h « La Belle époque » Comédie dramatique de Nicolas Bedos. Durée 1h55.

Samedi 14/12 à 21h « J’accuse » Thriller historique de Roman Polanski. Durée 2h12.

Dimanche 15/12 à 14h « Zibilla ou la vie zébrée »A partir de 3 ans. Film d’animations de M. Svojikova, M. Perreten et I. Favez. Durée 0h49 Tarif unique : 3€. A 15h « Noura rêve » en VO. Drame de Hinde Boujemaa. Durée 1h30. A 17h « Toute ressemblance… » Comédie dramatique de Michel Denisot. Durée 1h23.

Marché de Noël :

A l’initiative de « Carbonne plus », l’association des artisans, commerçants et professions libérales de la ville, le marché de Noël aura lieu cette année le 15 décembre à partir de 9 heures.

De nombreux exposants, artisans et créateurs présenteront leurs étales au centre ville. Les « marchand de bonheur »déambuleront toute la journée. Vous y rencontrerez la troupe « Légende », Bambou le clown, des mascottes. Les enfants pourront faire une balade en calèche ou se faire prendre en photo avec le Père Noël. A 17h30, suivez la Grande parade lumineuse de la rue Jean Jaurès, avec le Père Noël sur son traineau. Un lampion et un bonnet seront offerts à chaque enfant. Vous pourrez également vous restaurer sur place.

Conférence-Projection « Les rayons de la liberté » :

Conférence-Projection organisée par la Petite Université Populaire du Volvestre.

Mercredi 11 décembre 2019 à 20 heures à Carbonne, salle de cinéma du bois de Castres Jacques Sirat nous relatera son parcours à vélo autour du monde.

Au   cours des 57 minutes de projection allant de France en Scandinavie puis en Europe de l’est, en Turquie, en Asie centrale, en Chine, dans le sud-est asiatique, en Océanie et dans l’Est africain, il nous   fait   part   de   son   émerveillement devant des paysages à couper le souffle, nous raconte son bonheur de mener une vie nomade, basique et empreinte de grande liberté. Il nous témoigne son enchantement à partager le quotidien de gens dont la grande variété fait toute la richesse de ce voyage.

En   1994, Jacques Sirat quitte son emploi de fonctionnaire et s’élance pour une première aventure: le tour d’Europe en courant.

En mars 1997, il repart à vélo cette fois pour un voyage à travers le monde qui va durer sept ans et demi.

Ensuite d’autres voyages vont se succéder. L’épopée africaine à vélo, le long du rio São Francisco en courant, ou en marchant sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle, du Puy-en-Velay et du Mont Saint-Michel, la traversée du Panama et du Costa Rica, la Route Royale au Brésil puis un parcours au Chili sur les traces des pionniers.

Finalement, Jacques Sirat enfourche de nouveau son vélo et repart le 2 Juillet 2011 jusqu’à son accident au Kenya le 1er février 2015 qui a failli lui coûter la vie. Jacques Sirat est ensuite reparti pendant un an et demi sur le continent américain avant de tenter de mettre un terme à sa vie d’errance mondiale. Il semble à présent convaincu de   son incapacité à se sédentariser et s’apprête à un nouveau départ en janvier 2020.

Le 1er février 2017 il repart à nouveau pour traverser l’Amérique du nord et l’Amérique centrale avant de retourner définitivement (?) dans le Gers.

En découvrir plus sur son site:www.jacques-sirat.com

Coupe d’Occitanie d’escalade :

Pour la première fois, le superbe mur d’escalade du gymnase Abbal de Carbonne, sera à la disposition des meilleurs grimpeurs de la région Occitanie, pour participer à la Coupe d’Occitanie d’Escalade. Cet événement aura lieu le dimanche 15 décembre. La compétition se déroulera de 9 heures à 17 heures. L’entrée est libre. Il vous sera possible de vous restaurer sur place. Un événement à ne pas manquer pour les amateurs de grimpe et de sensations fortes.

Le collectif « Entre les mains » expose !

Les artistes du collectif « Entre les mains » sont de retour à Carbonne. Ils présentent leurs nouvelles créations dans la galerie municipale de la mairie. Cette exposition baptisée “Rêves” sera visible du 4 décembre 2019 au 10 janvier 2020.

Théâtre jeune-public : “Le Monde de Jeanne”, par la Rift Compagnie:

Samedi 14 décembre à 17h dans la salle de spectacles du Bois de Castres, le service culturel de Carbonne accueille la Rift Compagnie avec “Le monde Jeanne”. Spectacle de théâtre à partir de 6 ans. Durée : 50 min
Texte et mise en scène : Laure Boutaud. Avec : Serena Andreasi, Amélie Gasparotto, Victor Ginicis, Claudia Hugues.
« Jeanne ? Jeanne ? JEANNE ! Dépêche-toi ! Nous sommes en retard. Je suis pressée ! » « Dans la tête de ma sœur, ils ont oublié de construire des routes… »
Jeanne est une petite fille comme les autres à l’exception près qu’elle a été détectée dyspraxique. Un curieux handicap qui fait que ses mains renversent le monde.
Sur scène, quatre généreux interprètes campent alternativement les personnages du monde de Jeanne : mère aimante mais démunie, petit frère poète insouciant, deux institutrices vraisemblablement sadique pour l’une, passionnée pour l’autre, inévitables camarades indélicats et cruels, la délirante Madame « en -eute » et l’attachant Monsieur Georges.
Un spectacle pertinent, drôle et déjanté à travers lequel l’auteure questionne les notions de normalité à l’école (et par extension dans notre société…).
Sur réservation auprès du service culturel au 05 61 87 59 81 ou par mail service.culturel@ville-carbonne.fr