Agir ensemble pour la santé environnementale en Occitanie : Les acteurs d’Occitanie font un point d’étape

Ce 21 novembre 2019, le groupe régional santé environnement associant les principaux acteurs de la santé environnementale d’Occitanie s’est réuni pour faire un point sur la mise en œuvre du plan régional santé environnement adopté le 13 décembre 2017 pour 5 ans. L’occasion, à mi-parcours, de faire un point d’étape des actions engagées dans la région.

Mme Toutut-Picard, présidente du Groupe Santé Environnement (GSE), participait à cette réunion et a présenté les principales orientations du plan national santé environnement 4 (PNSE4).

Des actions menées à différentes échelles :

• Des appels à projets : en 2018 et 2019, deux appels à projets ont permis de financer 59 actions sur l’ensemble de la région Occitanie soit 776 000 euros de financement. L’objectif consiste à soutenir des actions variées portant sur de la communication, de l’éducation, de la sensibilisation aux bons comportements en santé environnementale sur des thématiques variées comme la lutte contre le moustique tigre, la mobilité active, la pollution de l’air….

• Une sensibilisation à la pollution atmosphérique : 1000 apprentis du CFA de Lezignan (11) ont été sensibilisés à la lutte contre la pollution de l’air notamment via l’élaboration de messages de prévention pour mobiliser les entreprises qui les accueillent à la mise en œuvre de pratiques non polluantes. Cette action sera reconduite en 2020 et étendue aux autres CFA du réseau des chambres des métiers et concernera 500 entreprises d’accueil.

• Un Health Truck sur les routes d’Occitanie pour sensibiliser les professionnels de santé : le Health Truck (« camion santé ») a fait étape dans près de 30 établissements de santé et médico-sociaux d’Occitanie. Son objectif est de sensibiliser les professionnels de santé via des ateliers interactifs sur différents sujets de santé environnementale : reconnaître les pictogrammes de dangers des produits, se protéger des légionelles, reconnaître les lieux de ponte des moustiques et les éliminer, limiter l’exposition aux perturbateurs endocriniens (focus sur les jeunes parents) ou encore apprendre à lire et décrypter des étiquettes pour une meilleure nutrition. Le Health Truck poursuivra sa route en 2020 dans toute l’Occitanie.

• Le radon, 1000 dosimètres distribués : le « baromètre santé environnement 2018 » a mis en avant une méconnaissance du public des effets et des moyens de préventions de l’exposition au radon. Plus de 1000 dosimètres ont été distribués permettant à chacun d’évaluer le niveau d’exposition de son domicile. Pour ceux dont les mesures étaient non conformes, des visites à domicile ont été proposées afin d’établir un diagnostic bâtiment et donner des conseils pour la réalisation de travaux.

• Santé-environnement dans l’aménagement et l’urbanisme, un kit pour les élus : un groupe de travail interdisciplinaire travaille à la sensibilisation des collectivités locales et des maîtres d’œuvre à la prise en compte des enjeux de santé dans les domaines de l’aménagement et de l’urbanisme. Après une analyse bibliographique sur 15 « déterminants de santé » (comportements sains, alimentation, habitat, qualité de l’air, environnement,.. etc.), sur lesquels des décisions publiques d’aménagement peuvent avoir un effet positif, la prochaine étape consiste à élaborer un kit de sensibilisation destiné aux élus et une valise pédagogique, plutôt destinée aux techniciens des collectivités et professionnels. Leur mise à disposition est prévue pour 2020.

• Des actions de sensibilisations sur la qualité de l’air intérieur auprès de différents acteurs : deux colloques, une conférence, un débat théâtral, ont réuni à Toulouse, Montauban et Nîmes près de 350 participants d’horizons divers : professionnels du bâtiment, les collectivités locales, gestionnaires d’ERP accueillant des enfants, agents des services de l’État et de l’ARS. Les intervenants étaient constitués de médecins, sociologues, experts du bâtiment, de la ventilation, …

Aller plus loin
Un plan adapté aux problématiques locales et bâti autour de 4 axes.

Le GRSE (groupe régional santé environnement) associe les acteurs de la région : collectivités, associations, experts, services de l’Etat. Il est présidé par Mme le Pr Fenet. Espace de dialogue, de concertation et d’information des parties prenantes, il est informé et donne un avis sur l’avancement des actions ; les résultats des évaluations lui sont restitués. Il accompagne la mise en œuvre du PRSE3. Il est réuni une à deux fois par an pendant toute la durée du plan.