Le jeudi 28 novembre 2019 à 20h30 au cinéma “LE REGENT” de Saint-Gaudens, sera projeté le film LE COMBAT D’UNE FEMME CONTRE LE HARCÈLEMENT au tarif unique de 6€. Ce film sera suivi d’un débat.

A l’occasion de la 20 ème journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes définie par l’Organisation des Nations Unies, l’association Femmes de Papier, les syndicats de la CGT, l’Union Syndicale Solidaires, la FSU et Amnesty International,  s’associent avec le cinéma LE REGENT pour organiser la projection-débat du film “Working Woman”, film réalisé par Michal Aviad.

Cette année portera sur la question des violences faites aux femmes au travail sous toutes leurs formes : violences économiques, psychologiques, sexuelles, discriminations, sexisme ordinaire (affaire Harvey Weinstein, Denis Baupin, ligue du Lol). Pour autant, ces violences existent partout et dans tous les champs d’activité et y compris dans les secteurs très féminisés en milieu rural comme en milieu urbain. Comment les identifier ? comment s’en prémunir ? comment se protéger ? comment se défendre ?

Selon le Défenseur des droits, 20 % des femmes affirment avoir vécu des situations de violences au travail. L’immense majorité de ces cas n’arrive jamais aux oreilles de l’employeur et seuls 5 % sont portés devant la justice. Parmi les victimes de ces violences, les femmes célibataires, bisexuelles et lesbiennes sont plus exposées au harcèlement, et le taux de violence est plus élevé dans le privé que dans le public. La peur de perdre son emploi, de ne pas être prise au sérieux ou de se retrouver isolée sont autant de contraintes au silence. Les coupes budgétaires viennent aussi fragiliser le travail d’enquête nécessaire des services pouvant être associés (syndicats, gendarmerie et police, inspection du travail, CHST, travailleurs sociaux), sachant qu’il y a aussi un manque de formation sur le sujet.

Il y a pourtant des personnes investies, une nécessité et des moyens d’agir, des lois dont il faut se saisir, des appuis à trouver. Ce sera le thème du débat qui suivra avec les syndicats, associations, acteurs et actrices présentes.