Avec Laura Barrière mais également avec son mentor Yves Branger, qui chauffe la salle.

C’est a capela qu’il reprend des tubes des années 70 à 90 et fait participer le très nombreux public ayant bravé le déluge et le vent qui sévissaient en ce samedi soir. Tout le monde reprend en chœur des succès indémodables.

Et des succès indémodables, il va y en avoir près de deux heures durant avec la « petite » Laura, comme l’appelle affectueusement Yves.

Un son parfait, des lumières judicieusement distillées et Laura qui vit les chansons qu’elle interprète.

Laura qui de concert en concert se magnifie, une voix plus posée, une belle assurance et un répertoire en augmentation.

Des chansons émouvantes, comme « Mon Dieu », de la môme Piaf à des airs plus rythmés sur lesquels on a envie de se lever et danser.

Bref, une magnifique soirée passée dans la convivialité et la proximité avec l’artiste.

Et tant pis pour les absents !

Contact : ybranger@wanadoo.fr