Une belle soirée à la salle des fêtes de Montréjeau ce lundi 18 novembre, soirée organisée par la Région Occitanie.

Le Mikoshi offert par les Japonais à la municipalité de Montréjeau pour la remercier de son aide lors du tsunami de 2011, trônait fièrement au milieu de la salle.

Bien entendu la Présidente Carole Delga était présente. Présent également Joël Aviragnet, député de la 8e circonscription, plusieurs conseillers régionaux et élus. Sans oublier les Tasto Mounjetos du Comminges et les enfants du pays, Les Troubadours du Mont Royal, qui ont animé de belle manière la soirée.

A signaler également la présence de Francis Minier, PDG de Minier Holding qui recycle des polymères et qui a également des activités dans les travaux publics.

Passionné de rugby, il a joué durant 45 ans à Vendôme. Il rencontre Robert Verdier, qui lui ouvre des portes pour affaires, lors de la coupe du monde de rugby. « Que puis-je faire pour vous remercier ? » « Un jeu de maillot pour mon équipe, l’USMGP. »

L’équipe Yamaha Jubilo, championne de rugby 2015 du Japon était là. Au total, avec l’équipe de jeunes et l’encadrement, ce sont près de 80 personnes qui ont fait le déplacement pour effectuer un stage d’une quinzaine de jours dans notre région. Tous en survêtement, et tous très respectueux durant les différentes allocutions.

Horikawa, manager général de l’équipe, était venu en mai dernier faire un repérage, hôtels, stades, etc. Ils devaient loger à l’hôtel en cours de réalisation dans l’ancien Ehpad du Mont Royal, mais Eric Miquel, maire, n’étant pas certain que les travaux soient terminés –  et ils ne le sont pas à ce jour – déclinait l’offre.

Il est heureux d’être à Montréjeau qui est la terre natale de Robert Verdier. « Monsieur le maire, terminez vite l’hôtel afin que nous puissions revenir rapidement. Cette année 2019 a été une année historique pour le rugby japonais. Nous avons remporté tous nos matchs de poule et sommes allés jusqu’aux quarts de finale. Je pense que nous avons montré au monde entier que nous avons un beau rugby.

Nous espérons que la culture rugbystique va s’enraciner au Japon. Nous avons aussi la chance, nous équipe de Yamaha Jubilo, d’avoir un partenariat avec le Stade Toulousain. Nous souhaiterions aussi que la Région Occitanie puisse développer des partenariats culturels et économiques à travers le rugby.»

Il souhaite ensuite bonne chance à l’équipe de France pour la coupe du monde de rugby qui se déroulera sur le sol français en 2023.

C’est donc à Luchon que tout ce petit monde est hébergé. Les entraînements se font également dans cette ville. Trois matchs amicaux seront joués : contre le Stade Toulousain, Pau et Lannemezan. Les jeunes quant à eux joueront à Oloron sainte Marie.

Dans son intervention, Eric Miquel, souligne que le rapprochement entre Montréjeau et le Japon est l’œuvre de Robert Verdier, qu’il a eu sur sa première liste aux municipales. « Nous lui avons même décerné le titre d’ambassadeur de Montréjeau au Japon ! » Il rappelle également que des petits Montréjaulais ont pu aller au Japon dans des familles.

Il souhaite revoir prochainement cette équipe qu’il accueillera cette fois dans l’hôtel flambant neuf.

Après avoir souhaité la bienvenue à l’équipe du Soleil levant, Carole Delga souligne qu’elle est, tout comme Joël Aviragnet « sur nos terres natales. »

« Un point commun entre l’Occitanie et le Japon : la gastronomie. »

« Le partenariat entre l’Occitanie et le Japon est économique, mais également des échanges culturels et sportifs. » Elle remercie à ce titre Robert Verdier « merveilleux ambassadeur au Japon de Montréjeau et de l’Occitanie. »

Elle rappelle ensuite que l’Occitanie compte trois équipes en top 14, 70.000 licenciés et quelques 400 clubs. « Nous serons fiers en Occitanie, lors de la coupe du monde 2023, d’accueillir l’équipe du Japon. »

« Pour les jeux olympiques de 2024, nous avons déjà signé un partenariat afin d’accueillir l’équipe du Japon. »

Après les échanges de cadeau, dont la médaille de la ville de Montréjeau pour Horikawa, tous se sont retrouvés autour d’un excellent buffet fait de produits locaux, comme la viande et la charcuterie de la ferme de Mourlon à Beauchalot ou le pain du Petit Moulin de Lalouret Lafiteau.

Les amis Japonais en ont très peu profité car le lendemain (19/11), ils devaient jouer contre le Stade Toulousain.