Assemblée générale du Papogay de Rieux-Volvestre.

L’assemblée générale de la Compagnie des archers pour le Papogay se tiendra le vendredi 22 novembre. Les dates de cet évènement pour 2020 sont alors déjà établies. Ainsi, vous pourrez assister à cette fête traditionnelle les 1, 2 et 3 mai.

« Qu’il est long le chemin… Et je conduis mon oiseau, vers les hauts héritages et je trouve un amour nouveau, en traversant mon cher village ».

Pendant que l’Homme, voulant tout maîtriser, joue à faire avancer ou reculer les horloges, le temps continue sa route. La Compagnie des Archers du Papogay, depuis 430 ans, à bien compris qu’hier est déjà inscrit dans l’histoire, qu’aujourd’hui doit se vivre à l’instant présent et que demain, le témoin jaune et vert sera transmis aux futures générations. Faisons qu’un nombre, plus ou moins évolutif, de 340 inscrits de tous âges, adhèrent ensembles à un projet unique : respecter et transmettre une belle tradition, unique dans le sud de la France, de tirer, une fois par an, sur un oiseau de bois et de fer surplombant le beau village de Rieux-Volvestre. Ainsi, le Papogay traverse le temps et entraine du monde avec lui…

Le critique le plus simpliste dira : « Ah, ouais, le PapogayBoh ! Quand tu l’as vue une fois, c’est bon… ». Faut-il se satisfaire de si peu d’envie de nos jours ? Vivre un seul moment et penser que les autres seront simplement des clones. Cet oiseau, pourtant inerte, nous prouve le contraire. Un certain dimanche de 1989, le piaf décida de tomber tout seul. Une autre année, plusieurs flèches arrivent sur l’oiseau en même temps. A l’inverse, l’oiseau tombe, mais aucun archer ne se manifeste… Puis, vient l’année 2019, où le Roi est également Président de la Compagnie des archers. De ce fait, il devient le 1er Roi-sident de l’histoire du Papogay ! (on ne parle pas de cumul des mandats entre Pacans…). Cette année, pleine de mystère et débordante de joie, laissera une gravure de plus, pour certains dans les têtes et pour d’autres dans le cœur. Des mots, des écrits, des faits et gestes, alimentent sans cesse cette tradition, laissant naissance aux anecdotes, aux légendes les plus folles sur un coin de table, lors d’un repas.

Guy de Maupassant disait : « C’est par l’écriture toujours qu’on pénètre le mieux les gens. La parole éblouit et trompe, parce qu’elle est minée par le visage, parce qu’on la voit sortir des lèvres, et que les lèvres plaisent et que les yeux séduisent. Mais les mots noirs sur le papier blanc, c’est l’âme toute nue ». Ainsi, le vendredi 22 novembre 2019, se tiendra l’assemblée générale de la Compagnie. Archers, jeunes et moins jeunes, arquièrots del Papogay se retrouveront autour de quelques mots retraçant l’année. Les chiffres accompagneront les écrits sur cette représentation du bilan final. Comme des danses folkloriques, les mouvements d’archers, d’une catégorie à l’autre, prouveront que cette compagnie est pleine d’entrain. Le Président et le Roi, selon l’hémisphère pensant, resteront attentifs à cette mise en scène. La municipalité, certainement présente, ouvrira ses portes et le conseil d’administration, guidé par les traces de ses aînés, poursuivra son (long) chemin.

A noter qu’en 2020, les fêtes traditionnelles du Papogay se dérouleront le 1, 2 et 3 mai avec le 25 avril un repas-concert avec la participation du groupe Sangria Gratuite.

Adishatz monde e la companhia, siatz los de qui cau…