Jeudi 7 novembre à 18h, le président du Conseil départemental Georges Méric a signé les contrats de territoire 2019, avec les communes de la Communauté de communes Pyrénées Haut-Garonnaises, au complexe du Casino à Bagnères-de-Luchon, en présence de Roselyne Artigues et Patrice Rival, conseillers départementaux du canton de Bagnères-de-Luchon. Monsieur Castel Président de la communauté Pyrénées Haut Comminges accueilli les présents et notamment tous les représentants des communes du haut comminges.

Pour 2019 plus de 40 dossiers.

Les contrats de territoire ont été mis en place en 2016 par le Conseil départemental avec chaque commune et intercommunalité de la Haute-Garonne pour soutenir les projets d’équipements publics, notamment dans les zones périurbaines et rurales.
La programmation 2019 prévoit de soutenir la réalisation de 40 nouveaux projets sur ce territoire, tels que la construction d’une Maison de la santé à Saint-Mamet, la réhabilitation de la salle des fêtes de Pointis-de-Rivière, la création d’une aire de jeux pour enfants à Fos, ou encore l’agrandissement de la salle des fêtes de Boutx.

 

A cette occasion, Monique BAJOLLE pour Maryse Vezat-Baronia, vice-présidente en charge de l’aménagement du territoire et du tourisme, a présenté les nouveaux outils en ingénierie mis en place par le Conseil départemental pour accompagner les communes dans leurs projets de développement. La nouvelle plateforme d’appui aux territoires collectivités haute garonne.fr, notamment, offre aux collectivités porteuses de projet un conseil et un accompagnement global. Ce portail recense l’ensemble des champs d’expertise départementaux au service des territoires : architecture, numérique, tourisme, eau et environnement…
Par ailleurs, Haute-Garonne Ingénierie, créée par le Conseil départemental en 2019, vient renforcer les missions de l’Agence technique départementale. Cette nouvelle agence qui compte 100 agents, propose un appui technique pluridisciplinaire et une aide à la décision, de la définition de stratégies à l’émergence de projets, jusqu’à leur mise en œuvre.

Egalement les “Points de proximité” qui seront déployés par le département dès 2020, en complément des Maisons France Service, mises en place par l’Etat. Ces Points de proximité représentent une nouvelle offre de service public sur le territoire, qui ont vocation à favoriser l’accès au droit et accompagner les publics dans leurs démarches administratives, notamment les procédures en ligne.

Georges Méric :

“Depuis 2015, le Conseil départemental a créé de nombreux outils innovants de solidarité territoriale qui œuvrent au maintien d’un service public de qualité sur l’ensemble du territoire. Grâce aux contrats de territoire et à une offre ingénierie renouvelée, le Département est le premier partenaire des communes et intercommunalités haut-garonnaises dans l’objectif de soutenir leur développement, et de réduire ainsi la fracture territoriale”.

Une atmosphère intimiste, presque familiale régnait dans la salle Henry Pac ce soir, aménagée en l’occurrence. Tables rondes, lumières ‘feutrées’ (ce n’était peut-être pas prévu), chaque maire, est venu sagement, se prêter à la cérémonie des signatures.

Le président de l’instance départementale a remercié les maires de leurs présences à ses cotés, quand il a fallu défendre l’existence même du département, face à l’opposition du maire de Toulouse. Aujourd’hui, a-t-il précisé, même nos gouvernants reconnaissent les atouts de proximité, d’efficience, de nos départements.