« Oui, je me représente en 2020 », confie en exclusivité à Petite République, Patrick Saulneron, maire de la commune depuis 2014.

Le bilan :

« Le programme que nous avions présenté avec mes colistiers a été réalisé à 100%, dont la passerelle sur la Garonne. Cela fait très longtemps que j’avais cette idée de pouvoir relier notre commune à celle de Montréjeau.

La commune n’a déboursé de 31.000€ sur les 870.000€, coût de la réalisation. Depuis sa mise en service, sa fréquentation ne cesse d’augmenter, notamment par les lycéens qui sont désormais en sécurité.  Sans oublier les personnes se rendant à la base de loisirs ou au golf sur la commune de Montréjeau.

Parmi les autres réalisations marquantes et importantes : les travaux aux écoles, la voirie, le cheminement piétonnier jusqu’au centre commercial, l’implantation de nouvelles entreprises, etc. »

L’avenir :

« Le programme que je présenterai aux prochaines municipales, sera élaboré avec mes colistiers. Ma liste est complète. Nous sommes quatre à repartir.

A ce titre, je remercie les conseillers qui ont œuvré et qui œuvrent encore à ce jour avec moi. Ils ont la même philosophie que moi pour la gestion et l’avenir de la commune. J’ai pris beaucoup de plaisir à travailler avec eux. »

Nul doute que le projet phare de cette nouvelle mandature, si le candidat Saulneron est élu, sera l’aménagement de la zone « Razel ».

« La commune possède 40 ha et M. Razel 10. L’aménagement portera sur une zone de loisirs. Des projets sont d’ores et déjà dans les cartons, certains sont bien avancés. »

Deux autres projets qui tiennent à cœur au maire sortant : celui d’une résidence d’autonomie pour personnes âgées et un centre pour l’accueil d’enfants autistes.

A ce jour, une seule autre liste s’est déclarée : celle de Serge Larqué, actuel premier adjoint.