L’artiste graveuse Ekin Kirimkan expose à la médiathèque.

Samedi 5 octobre, le maire Michel Oliva et Eugenia Lopez ont donné le coup d’envoi à l’exposition « Œuvres Gravées » de l’artiste graveuse locale Ekin Kirimkan. Jusqu’au 7 janvier prochain, le public est invité à découvrir une vingtaine de gravures lors des heures d’ouverture de la médiathèque.

Installée à quelques encablures de Cazères, dans son atelier de Sainte-Croix Volvestre, Ekin Kirimkan a été formée au dessin à l’Académie Royale des Beaux-arts de Bruxelles avant de s’initier à la gravure à l’Académie d’Ixelles. Elle a rejoint en 2010 l’atelier de gravure de la Main Gauche à Toulouse et intégrer le Collectif jusqu’en 2016. Certains la connaissent puisqu’elle propose des ateliers et des stages de gravure pour adultes et enfants, notamment dans le cadre du Collectif Al Caz’arts. Elle appuie sa technique artisanale sur le principe de succession de couches (strates) qui composent l’écorce terrestre, ainsi que sur la fossilisation en tant que matérialisation du temps : « Il s’agit donc de fouiller la matière (la matrice) et d’en révéler, couche après couche, la mémoire pour la faire remonter à la surface… ».

Entrée gratuite. Horaires sur www.mediatheque.mairie-cazeres.fr