Concernant le projet “Centre-Bourg” une réunion publique a eu lieu à Aspet. Cette réunion est une étape dans le processus de concertation et de participation citoyenne. Trois agences complémentaires ont été dépêchées pour mener une étude : le cabinet Lavigne, architecture et patrimoine, Paysages, études et aménagements urbains et MTP, prospective territoriale. La concertation étant la signature particulière de l’équipe en charge de cette étude projet. Projet qui concernera l’avenir du développement économique, de la mobilité, du patrimoine, des espaces naturels …

Toujours est-il que peu de personnes se sont rendues à l’invitation. Ils ont déploré un grand manque d’information sur la tenue de cette réunion.

Ce projet s’inscrit dans une logique d’intercommunalité, et il va, à ce titre, beaucoup plus loin que la simple notion de centre-bourg. En effet, Aspet a été choisie pour sa position dynamisante dans son bassin de vie et pour sa position stratégique avant la zone de montagne.

Le souhait de la Région, initiatrice de cette action est de fonder “un urbanisme représentatif” par la mise en place d’un comité citoyen représentatif composé d’associations, de commerçants, de citoyens, d’artisans, d’institutionnels, de nouveaux arrivants …

Donc dans le cadre de cette concertation est prévue, après cette réunion, une nouvelle rencontre avec la population qui sera invitée à participer à des ateliers de concertation. Un des objectifs de ces ateliers est de faire fonctionner les strates institutionnelles (PNR, PETR, SCOT…), parties prenantes du projet ainsi que les différentes catégories de citoyens, commerçants, artisans, associations,  particuliers …

Le prochain atelier aura lieu le jeudi 17 octobre à 18h30 à la salle de vote. Lors de cet atelier : présentation et discussion autour du diagnostic présenté par l’équipe chargé de l’étude et détermination des enjeux. Des groupes seront constitués autour de 3 thématiques.

Le prochain atelier concernera l’élaboration de la stratégie ainsi que les actions emblématiques du projet.

Lors de la réunion publique le public fut très participatif et a exprimé son envie de veiller au grain quant au devenir d’une cité dans laquelle il fait déjà bon vivre