Georges Méric, président du Conseil Départemental, a inauguré ce 3 octobre la fin de la restructuration du collège Louisa Paulin de Muret.

En présence du maire de Muret, des 2 conseillers départementaux du canton, Elisabeth Séré et Antoine Bonilla, de Marie-Claude Leclerc, vice-présidente départementale en charge de l’éducation et de l’enseignement, du conseiller régional Christophe Delahaye, de plusieurs maires du secteur, du directeur académique adjoint des services de l’Éducation nationale (DA-ASEN) Frédéric Fulgence, il a parcouru les étages afin de constater les opérations réalisées, créant de beaux espaces pour les salles de cours.

Ce chantier a connu de nombreuses péripéties puisque les élèves, les enseignants et les personnels de service ont subi les travaux depuis juin 2016 avec un litige sur le désamiantage, allant même pour le Conseil Départemental jusqu’au tribunal avec une entreprise ! Les enseignants ont d’ailleurs tenu à exprimer leur mécontentement en présentant à la délégation tous leurs griefs.

Cette réhabilitation a nécessité un investissement de 19M€, entièrement financé par le Conseil Départemental.

André Mandement, maire de Muret a, lors de son discours, rappelé tout son attachement à l’éducation et à la vie de ce quartier pour lequel ce collège revêtait une importance capitale.
Le président Georges Méric de son côté, en conclusion de son discours axé sur le nécessaire partage des valeurs de la République, a insisté sur l’existence du « parcours laïque et citoyen » avec ses 170 structures,  et a rappelé le travail mené avec André Mandement pour la création d’un troisième collège à Muret, compris dans la liste des 16 nouveaux collèges programmés à l’horizon 2024.