Deuxième rencontre au sommet :

Il a plu à Port de Benasque en ce dimanche 22 septembre, pourtant quelques courageux avaient fait le parcours. Tous invités par nos amis de la ville de Benasque, pour ces 2ièmes rencontres « Caminamos juntos ». A 2400m d’altitude, la chaleur était surtout dans les cœurs. Aragonais et Occitans se sont rejoints. Très vite, ils ont ralié le chaleureux Llanos del Hospital où se déroulaient les partages des cadeaux et des déclarations.

L’effort remarqué de Jean Louis Redonnet, adjoint au Maire de Luchon, qui a fait la traversée pédibus jambus et qui d’autre part a développé, dans la langue de nos hôtes, le bilan des opérations communes, transfrontalières. Si vous allez sur sa page FB, vous découvrirez son sympathique reportage. Ignacios ABADIA, Maire de Benasque rejoignit tous ces courageux aux pieds du pic Sauvegarde. Il fit un discours remarqué, autour du partage et des complémentarités des 2 citées. Rappelant la nécessité pour les économies valléennes, d’une liaison routière. John PALACIN, Conseiller Régional « l’histoire de nos relations transfrontalières, nous amène à des rencontres familiales et intimistes… »

Un accueil exceptionel,

nos amis Espagnols avaient mis les petits plats dans les grands. En maitre d’œuvres absolus, José Luis Ballarin et Javier Mora Président et Vice Président de l’association « Tunel Benasque-Luchon ». Une quarantaine de personnes du Nord des Pyrénées ont fait le déplacement, un car avait été affrété par l’association Luchonnaise. Beaucoup de représentants d’associations, de sociaux professionnels, qui portent l’idée d’un désenclavement des 2 vallées, mettant en avant l’accès aux complémentarités environnementales, touristiques, sportives. Tout au long de la journée et pendant l’excellent repas, les discussions ont tournées autour de cette évidence que le progrès technologique donnerai une liaison en adéquation avec les besoins et la qualité de vie.

Gérard Subercaze, prétendant déclaré, à l’élection municipale de 2020 à Luchon « la qualité de la réception était à la hauteur des Benasquais, dans le cadre d’une relation forte… un partage culturel, de langue, de coutumes, nous nous sentons très proches. Et puis, autour d’un jambon exceptionnel, tout n’est que bonheur. »
Nous avons remarqué la présence discrète de Eric Azémar, lui aussi candidat à l’élection Luchonnaise, qui a fait la montée depuis l’Hospice de France.  ” Trés heureux d’avoir pu nouer des contacts et d’avoir pu en approfondir d’autres, déjà existants, tant du côté français qu’espagnol. J’ai pu constater la volonté toujours intacte et croissante de développer les liens qui unissent nos deux vallées, et de les poursuivre bien au-delà…”

Moments d’émotions…

Moment d’émotion quand le Maire Abadia Ignacios à remis un bouquet de fleurs à Maria Barthe, qui depuis de très nombreuses années, maintient grâce à ses relations, familiales historiques,  la mémoire et la flamme immortelle de l’amitié Franco Espagnole.

La présence très remarquée, et appréciée des hôtes, de quelques “cantaïres commingeois”, qui ont partagé quelques chants avec des musiciens locaux Pascale et Ramon du Groupe REVELHET, voisins d’Ariège.

Les luchonnais ont promis de renouveler ces rencontres, dans la cité thermale, Hervé Lyautey Président de Luchon-Benasque, “la tache sera de faire aussi bien, l’équipe est en place et motivée” .