“L’aire toulousaine connaît un niveau de saturation routière qui pose aujourd’hui de réels problèmes de qualité de vie et de santé publique. C’est la raison pour laquelle, dans le cadre de notre plan d’actions pour l’environnement 2017-2020, le Conseil départemental porte l’ambition de soutenir et développer des modes de déplacement, alternatifs à la voiture individuelle, tels que le covoiturage. Grâce à l’adoption de ce plan, le Département engage un véritable investissement pour développer cette pratique en Haute-Garonne, en priorité dans les zones périurbaines et rurales” avait souligné Georges Méric, Président du Conseil Départemental de la Haute-Garonne, en 2018.

Depuis, le programme d’aménagement d’aires de covoiturage sur le territoire, qui représente 780 places pour un budget de 2,7 M€, a bien avancé et ce sont 25 aires qui seront opérationnelles dans les zones périurbaines et rurales du département d’ici la fin de l’année 2019.

A l’occasion de la semaine européenne de la mobilité, Christian Sans, conseiller départemental du canton de Cazères et Loïc Gojard, maire de Martres Tolosane, ont inauguré ce mardi 17 septembre à 18h30 une nouvelle aire de covoiturage baptisée « Aire des Pyrénées » qui compte 10 places de stationnement. Située au sud de Martres Tolosane, après le premier giratoire sur l’avenue des Pyrénées (RD 817), elle complète la capacité de 14 places de l’aire de covoiturage « La Rivière » à la sortie n° 21 de l’A64 près de Boussens (inaugurée en juin dernier). Etaient présents Eric Danhez (directeur adjoint des routes de la zone sud Conseil Départemental 31) et Thierry Ducos (responsable des aménagements sur le secteur de Cazères Conseil Départemental 31) ainsi que les adjoints du maire. Les aménagements ont consisté à améliorer la signalisation, l’éclairage (photovoltaïque) et la sécurisation de l’aire pour un montant total de 33 000 euros.

D’ici mi-octobre, le Département inaugurera d’autres nouvelles aires à Montsaunès, Fontenilles, Mauzac, Lafitte-Vigordane, Ayguesvives, Saint-Léon et Garidech.