Samedi dernier, il y a en eu  pour tous les goûts dans la cité carbonnaise. A l’initiative des propriétaires du café des halles et du club carbonnais «Farwest Spirit Dancers », c’est sous la halle centrale, dès 14 heures, que se sont retrouvés les amoureux de la danse country pour un après-midi festif. Une cinquantaine de personnes a participé à cet événement qui, avec le concours du restaurant “A la bonne heure”, s’est poursuivi par un repas sous la plus petite et plus vieille halle de Carbonne qui jouxte la halle centrale. Et pour parachever cette super journée, un bal s’en est suivi.

Pour d’autres personnes, c’est au centre socioculturel du Bois de Castres qu’avait lieu le rendez-vous à 18 heures. Présentée par Jean-Pierre Soula, membre du comité de jumelage, association organisatrice de l’événement, Anne-Bénédicte Lavie de Rande, guide conférencière, très férue de l’histoire, de la géographie, et de l’architecture de cette ville, a fait découvrir sous un angle personnel, la « sérénissime » à une soixantaine de personnes soucieuses de découvrir autrement cette célèbre cité.

Avant que ne commence cette conférence, Jean-Pierre demandait à l’assistance d’observer un moment de recueillement à la mémoire de Guérin Simioni, décédé en début de semaine, cheville ouvrière du jumelage avec la ville de Galliera-Vénéta. Il remerciait les membres de la famille venus à cette conférence comme l’avait souhaité Guérin, le 7 septembre dernier, lors du forum des associations. Un apéritif suivait l’intervention, ce qui a permis à tout un chacun de poser quelques questions à la conférencière. Didier Genty, président de Ciné Carbonne, informait les participants qu’à 21 heures une séance spéciale avait lieu avec la projection du film italien en VO « Ricordi ?».

Comme prévu, à 18h30, les portes de l’église Saint Laurent se sont ouvertes pour accueillir Elodie Mahenc et Virgil Monin pour un concert d’orgue et flûte traversière. Là encore, un public d’une soixantaine de personnes a répondu présent. Un concert particulièrement réussi, avec des musiciens d’une très bonne qualité qui furent très appréciés.

Enfin, vers 19 heures c’est un autre public qui s’est présenté sous l’ancienne halle à la volaille au « ÖgROSSOmodo » pour une soirée animée par le groupe « Klezrmerinettes » constitué de flutistes, violonistes et pianiste amateurs. Un moment très agréable dans la douceur d’une fin de journée estivale.