Lancé en janvier dernier, le chantier du futur lycée Martin Malvy progresse à grands pas. En passant devant, on peut déjà se rendre compte des volumes de l’établissement qui ouvrira ses portes à la prochaine rentrée scolaire. Jusqu’en juillet 2020, les grues vont tourner et les entreprises (principalement d’Occitanie) vont s’activer pour donner vie au projet porté par la région Occitanie à hauteur de 40 M€ :

« Le parti architectural retenu est contemporain et évolutif, afin de créer un lycée emblématique, en harmonie avec son temps et son environnement. Le traitement paysager valorisera la biodiversité existante. Les matériaux sont tous pérennes : le bois, le verre, le béton. Les volumes seront simples, modelés en partie haute des façades par un jeu de pentes et contre-pentes, en rappel des monts pyrénéens qui font face à la ville. Sur un socle en béton et en verre, commun à tous les bâtiments du site, se poseront les niveaux supérieurs nervurés de bois.

Un « nuage », reliant les trois branches de la façade publique, permettra de créer des lieux de vie multi-usages, en contact direct avec l’extérieur grâce à leur façade entièrement vitrée. Ce vaste espace, lumineux, lieu de vie et de rencontre, sera un marqueur fort de l’identité du lycée. Il sera perceptible non seulement depuis l’extérieur mais donnera aussi à voir sur la salle polyvalente, les salles d’art et les ateliers. Les toitures visibles depuis des étages supérieurs bénéficieront d’une couverture végétalisée. Le développé de façades sur voie publique sera dynamique et interactif, avec des vues multiples sur les espaces de création artistique et d’exposition que proposera le lycée.

A l’instar des 5 lycées neufs ouverts par la Région depuis 2016, le lycée de Cazères sera un lycée à énergie positive notamment grâce à :

– L’installation de 1 900m² de panneaux photovoltaïques

– Le recours important à des matériaux biosourcés (19.5 kg/m²)

– Une production de chauffage par géothermie

– Un système de ventilation assuré par des centrales de traitement d’air double flux

– Une conception favorisant au maximum l’éclairage naturel. L’éclairage artificiel sera assuré par des éclairages LED munis de détecteurs de présence engendrant une faible consommation.

Les besoins en chauffage seront entièrement couverts de manière autonome. Le futur lycée bénéficiera des labels BEPOS (bâtiment à énergie positive) et « bas carbone ». Sa sobriété énergétique ainsi que l’efficience de ses équipements le rendront parfaitement écoresponsable.

D’une surface de plus de 15 400 m2, le lycée de Cazères pourra accueillir plus de 1 200 élèves et disposera d’un internat de 100 places. Il comptera également un service de restauration permettant de servir 1 100 repas ainsi qu’un plateau sportif pour la pratique du hand et du basket.