Fabrice Bernissan, professeur d’occitan dans les Hautes-Pyrénées, mène une action militante en faveur de l’enseignement de l’occitan.

Pour protester contre les attaques portées contre l’enseignement de l’occitan (suppression d’heures, coefficient 1 au baccalauréat, alors que le latin a un coefficient de 3,5), il a décidé de partir de Gavarnie dimanche matin 15 septembre, en courant, pour rallier le rectorat de l’académie de Toulouse, mercredi soir. Le lendemain, le nouveau recteur doit recevoir une délégation d’enseignants d’occitan.

Lundi, il partira de Tarbes à 8 h. Une rencontre est prévue avec la presse locale et les élus locaux à 16 h place Valentin Abeille.

Si vous aussi voulez soutenir son action, venez l’encourager lundi 16 septembre.

Vous pouvez d’ores et déjà le suivre sur Facebook Langue d’OC