Au terme d’une course formidable qui a ravi les nombreux spectateurs agglutinés derrière les barrières, Théo Matondi a remporté au sprint sur son compagnon d’échappée Sébastien Pillon la 69ème édition du Grand-Prix Jésus Mujica. La course organisée chaque année par le Saint-Go Cyclisme en clôture des fêtes de Boulogne sur Gesse accueillait cette année 53 coureurs des catégories élite 1, 2, 3 et junior.

Tous ont offert au public un spectacle captivant en s’époumonant par grosse chaleur sur un circuit de 2,3 km tracé en ville et parcouru 42 fois. Si la victoire du Fuxéen licencié à Montauban Cyclisme est parfaitement méritée et incontestée, il faut saluer la remarquable performance du coureur local saint-gaudinois, Sébastien Pillon, coureur de seconde catégorie, qui n’a pas hésité à mettre le feu au peloton, à s’échapper à mi-course avec le vainqueur et qui a seul fourni l’effort pour que les deux hommes préservent leur avance sur la contre-attaque.

Sachant être poursuivi par ses coéquipiers, entre autres le champion d’Occitanie Kévin Besson et Jean Goubert pointés à une minute à dix tours, puis à trente secondes à trois tours, Théo Matondi a eu la politesse d’avertir son acolyte qu’il ne « prenait plus aucun relais ». Sébastien a maintenu seul en respect et à distance la horde de cadors lancés à leurs trousses avant d’offrir au vainqueur une superbe rampe de lancement sur le sprint final.

1 : Théo Matondi (Montauban Cyclisme 82), 2 : Sébatien Pillon (St-Go Cyclisme Comminges), 3 : Jean Goubert (AC Castelsarrazin), 4 : Kévin Besson (AC Castelsarrazin), 5. Ayumu Watanabe (Japon), 6 : Philippe Rubio (Oloron FC Cyclisme), 7 : Clément Delcros (AVC Aix en provence), 8 : Axel Bouchet (Blagnac GSC), 9 : Ugo Ginestet (Albi Velo Sport), 10 : Arthur Troy (Creuse Oxygène).