En avril 2018, la municipalité de Montberaud avait lancé un appel dans les journaux locaux pour retrouver 6 descendants de poilus, dont elle n’avait trouvé aucune trace, lors du travail de mémoire entrepris en 2016 par Chantal Deanjean.

Quelques mois plus tard, cette dernière recevait un appel inespéré : « bonjour, je m’appelle Béatrice Favette, et je suis l’arrière-petite-fille du soldat Jean-Marie Berdou ». C’est pourquoi, lors de la fête locale, la traditionnelle cérémonie devant le monument aux morts a revêtu un caractère tout particulier. Après la messe, un moment d’émotion a en effet saisi l’assistance.  Ce 6 juillet dernier, le maire de Montberaud, Raymond Denjean, a permis à Béatrice Favette, qui habite l’Aude, de rendre hommage à son aïeul installé comme métayer au lieu-dit le Tucoulas en 1912. Mobilisé en 1914, il fût blessé à la tête par un éclat d’obus et a agonisé deux mois durant avant de décéder à l’âge de 35 ans. Il laissait à Montberaud une veuve et 3 orphelins. Lors de cet hommage, la gerbe du conseil municipal déposée au monument aux morts a été portée par Ambre et Stella Favette, les arrières- arrières-petites-filles de Jean-Marie Berdou.