Les anciens élèves du lycée Paul Mathou étaient réunis en assemblée générale ce dimanche 30 juin.

Après avoir déposé une gerbe à la mémoire des disparus et s’être recueilli au monument du souvenir du lycée Paul Mathou, le président Jean Salnikoff remercie toutes les personnes présentes pour avoir fait le déplacement et présente son rapport moral.

Le conseil d’administration s’est réuni à deux reprises au cours de la précédente année : le 17 novembre 2018 à Saint-Gaudens et le 9 mars 2019 à Castillon-Savès.

Des membres ont pu se retrouver  aussi à diverses occasions particulières : le 8 Septembre, une gerbe était déposée par le président sur le lieu d’exécution de Paul Mathou à Toulouse au cours de la cérémonie en souvenir des martyrs de Bordelongue.

Le 6 novembre 2018 au cinéma les Variétés de Montréjeau,  le président et  des membres du bureau accompagnaient des élèves du lycée  et leurs professeurs à une séance de cinéma  sur le thème de la première guerre mondiale au programme scolaire.  L’ONAC VG et les Médaillés de la Résistance participaient également.

Le 3 avril,  la journée à la Cité de l’espace a ravi les participants de l’amicale.

Les visites aux terminales du lycée professionnel et aux sortants des BTS ont eu lieu les 16, 17, 20 et 24 mai. Elles avaient pour but de leur faire connaître l’association, son rayonnement et tout l’intérêt d’y adhérer.

Le 12 juin, le président était convié à la Préfecture pour la cérémonie de  remise des diplômes et palmes académiques aux nouveaux promus.

Un point inquiétant : « La diminution de notre effectif  est préoccupante  car nos ressources sont  basées sur les cotisations perçues », indique Jean Salnikoff.

« Désormais, avec son numéro d’adhérent, sur le site de l’amicale des anciens du lycée Paul Mathou, le bulletin annuel est accessible. »

 Le volume des exemplaires en version papier demandé à l’imprimeur a été réduit en volume et en type de format car  la version papier constitue toujours une attente pour certains.

Le 9 novembre 2018 une cérémonie avait lieu au cimetière d’Aventignan. Organisée par le maire, Yoan Rumeau, professeur d’histoire au lycée,  elle avait pour but de rendre hommage à Louis Barbet, dit Eugène, Louis-Dulhom-Noguès, écrivain gascon mort pour la France le 8 septembre 1914. « Quotidiennement de nombreuses offres d’emploi nous parviennent. Nous les mettons sur notre site Internet et les faisons parvenir  aux étudiants, via le secrétariat du directeur délégué à la formation professionnelle et technique,  la vie scolaire ou les professeurs intéressés.

Enfin, au cours de l’exercice 2018 – 2019  nous avons eu à déplorer la disparition de Jean- Pierre  Eychenne, de Pierre Lamarquette et d’André Ducourneau.

Nous adressons aux familles éprouvées nos sincères condoléances, notre compassion et les assurons de notre soutien.

 Je tiens à remercier tous nos partenaires pour leur participation et leur aide. »