L’ambiance toujours bon enfant n’en était pas moins sérieuse, vendredi soir, au club house du Racing Club Saint-Gaudinois. Joueurs, dirigeants et éducateurs se retrouvaient pour le grand débriefing de la saison et force est de constater que beaucoup de choses étaient à dire.

Les deux co-présidents, Alain Lagèze et Abdel Kebdani se sont longuement entretenus d’une part avec le groupe puis en aparté avec chacun des joueurs. « Des points positifs et négatifs ont été soulevés, des critiques ont été formulées, la saison a été analysée, explique le manager Jean-Christophe Borlin. Les résultats obtenus en fin de championnat ont été dénoncés insuffisants, l’objectif d’une qualification non atteint sur la copie rendue. Le nombre important de blessés n’a pas servi d’excuse. Un travail plus important a été demandé à tous, à certains.

L’ensemble de l’équipe a entendu le rapport de causalité sérieux/réussite. Sans vouloir accabler ou culpabiliser, la démarche mise en place projette tout le club sur la saison prochaine. Les joueurs ont fait la connaissance de leur nouvel entraîneur, Julien Gérin qui, avec son approche et son expérience, va apporter un renouveau. Les départs prévus de Nathan Leatigaga et de Brad Wall imposent que ces joueurs soient remplacés à leur poste. Quatre ou cinq bonnes recrues sont envisagées ». Chacun s’est montré consciencieux.

Le club fête en grandes pompes de rugby ses soixante ans le 6 juillet. Un repas et une soirée sont organisés au Parc des Expositions (il convient de réserver au 06.30.79.49.79). A soixante ans, on est toujours jeune et le meilleur, quoique plusieurs années passées aient été excellentes, est encore sûrement à venir.

BR