Un comité syndical du SIVOM s’est tenu dans les locaux de la Graouade, à Saint-Gaudens. A l’ordre du jour les orientations budgétaires de 2019. Le président Jean-Louis PUISSEGUR a ainsi exposé chiffres et diagrammes à l’appui ces orientations face à l’assemblée des élus. La lecture des différents rapports sur les multiples services du SIVOM montre une fois de plus la vitalité de cet organisme où plus de 200 agents font tourner “la maison”.

Quelques chiffres : 97€, c’est le coût global d’élimination des déchets par habitant ; 8 468 t le tonnage des déchets verts collectés sur l’année. L’augmentation du tarif des carburants et les transports plus nombreux de déchets ont fait augmenter de façon notable le poste « Carburant ». Dans un avenir proche, les véhicules seront amenés à rouler au gaz afin de réduire ces coûts de façon significative. Une autre augmentation signalée, celle de la masse salariale imputable aux diminutions des aides gouvernementales. Le service des pompes funèbres marche très bien et la nouvelle réorganisation en terme de réception des familles (nouveaux bâtiments) n’y est pas étrangère.

Les projets.

Les élus ont pu voir la présentation du futur crématorium dont le début des travaux est envisagé pour février 2020, l’agrandissement de la déchèterie de Saint-Gaudens, les travaux d’extension réalisés sur le site de Pihourc. Le service du centre de tri où 25 agents assurent quotidiennement ce travail fonctionne bien. La création d’un centre de tri commun avec le Gers et les Hautes-Pyrénées est à l’étude. Sur le plan environnemental les projets photovoltaïques aboutissent.

Le budget 2019 se présente dans la continuité des précédents avec une constante de maîtrise tarifaire. Près de 2 heures ont bien été nécessaires pour voir service par service les orientations 2019 qui seront suivies du vote du budget au cours de la prochaine réunion, le lundi 8 avril, à 18h.