Fermeture du tunnel sur la commune de Saint-Béat-Lez (communiqué de presse).

En raison de dégradations sur les équipements de détection hors gabarit, la fermeture du tunnel de Saint-Béat-Lez a été décidée par Etienne Guyot, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne, le lundi 11 février 2019. Des mesures de gestion du trafic pour les véhicules empruntant le secteur ont été mises en œuvre.
Afin d’éviter que le tunnel de Saint-Béat ne soit dégradé par le passage  de poids-lourds dépassant les gabarits habituels, ses accès ont été équipés de dispositifs spécifiques de détection à distance de chacune des entrées. Ils permettent d’abaisser des barrières, si des poids-lourds trop hauts envisagent de pénétrer dans le tunnel.

Ces dispositifs de détection automatique ont été vandalisés le 11 février dernier. La direction interdépartementale des routes Sud Ouest a donc été obligée de procéder à la fermeture du tunnel afin d’assurer la pérennité de l’ouvrage et la sécurité des usagers.

Une entreprise spécialisée a immédiatement été missionnée par la DIRSO, pour réparer les dispositifs dégradés. S’agissant de détecteurs techniquement complexes, la fabrication, l’approvisionnement et la remise en œuvre des pièces détériorées nécessitent un délai important.

Il n’a donc toujours pas été possible à ce jour de réouvrir le tunnel. Des perturbations du trafic ont été constatées, le dimanche, dans le bourg de Saint-Béat. Afin de limiter cette gène, des dispositions ont été prises au niveau du carrefour à feux, comme le passage en “orange clignotant”.

La direction interdépartementale des routes Sud Ouest met tous les moyens en œuvre pour limiter les délais de remise en service des dispositifs hors-gabarits, permettre la réouverture du tunnel, et réduire la gêne occasionnée aux usagers.

Pour tout renseignement complémentaire : http://www.bison-fute.gouv.fr/index.html