Le funérarium de Clarac a fait peau neuve. La façade du bâtiment a changé d’aspect. L’aménagement intérieur, modernisé, rénové accueille dans de très bonnes conditions les familles dans ces moments toujours difficiles. Le cadre est apaisant. Et les services du SIVOM, à l’écoute pour guider et accompagner les familles, ont apporté à ce service de proximité, une forme de confort bien utile. 4 chambres funéraires sont disposées pour les moments de recueillement ( on a ici doublé la capacité). 2 bureaux sont installés pour les conseillers funéraires pour recevoir de façon plus confidentielle.

La visite guidée du magasin aux élus par Jean-Louis Puisségur ainsi que Xavier Rekkouche permet de constater que les familles peuvent maintenant acheter en direct sur place, et non plus sur catalogue. A côté d’une salle où les familles peuvent se détendre, une terrasse couverte a été aménagée pour se recueillir à l’abri des regards. Tout est fonctionnel, adapté aux besoins et devrait répondre aux besoins du public.

Un crématorium à l’horizon 2021.

Un projet de crématorium est lancé sur le secteur de La Graouade à Saint-Gaudens. Une nécessité qui devrait voir le jour en 2021, peut-être un peu plus tôt… Un autre funérarium est également envisagé sur ce même site. La faculté d’adaptation du SIVOM garantit sa pérennité. Pour Jean-Louis Puisségur et Alain Barutaut vice-président du SIVOM en charge des pompes funèbres, cet outil modernisé et professionnalisé est un “plus” pour le sud du département. Avant de clôturer cette visite, Alain Barutaut n’a pas manqué de remercier chaleureusement tous les services impliqués dans la réalisation de cet ouvrage : les services du SIVOM, la voirie, les entreprises, bureau d’architectes…