Christophe Papillon quinquagénaire toulousain, jeune retraité de l’armée et ancien pompier volontaire s’est enfin lancé dans la traversée de l’Atlantique à la rame, après des mois de préparation.

Un hommage à ses frères d’armes morts au combat

Un voyage de 5400 km en solitaire pour rendre hommage à ses amis soldats et frères d’armes morts au combat.

Parti de Toulouse le 29 novembre pour rejoindre El Hierro (Îles Canaries), le point de départ de sa formidable aventure, Christophe a embarqué dans le bateau qui sera sa maison pendant les 2 à 3 prochains mois, ce dimanche 9 décembre en milieu de matinée.

Actuellement en direction du sud afin de rejoindre la route des Alizées, Christophe mettra  par la suite le cap vers l’ouest pour atteindre son but final, la Martinique.

Petites anecdotes du jour :

Le navigateur toulousain croisait hier ses premiers dauphins et se jetait à l’eau avec une longe afin de réparer le gouvernail dont l’une des fixation avait lâché (problème désormais résolu !).

(crédits photos Eric Dupuy)