Ce week-end le Racing recevait Villeneuve-sur-Lot pour la 1ère journée de championnat de France d’Élite 1. Tout avait bien commencé, un repas d’avant match digne de ce nom élaboré par les bénévoles qui a rassasié plus de 130 convives. Aspet avait même montré la voie, en s’imposant en lever de rideau du Racing, 42 à 18 face à Pamiers. Après avoir mené tout le match, le Racing est encore vaincu dans les dernières minutes. Une entame tonitruante où les joueurs de Gilles Dumas prennent le match en mains, en marquant 2 fois coup sur coup pour porter le score à 10-0. Mais c’était sans compter sur l’orgueil des Léopards qui égalisent juste avant la mi-temps 10-10.

Après la blessure du métronome du Racing Valentin Dumas, ”Un métronome peut en cacher un autre”, et c’est Brad Wall qui montre le chemin à ses coéquipiers en perforant la défense à plusieurs reprises jusqu’à déposer le cuir en dame. Le Racing est en tête avec 10 points d’avance à 10 minutes de la fin, suite aux 2 pénalités de Valentin Chanet et à la belle percée de Brad Wall. Villeneuve-sur-Lot ne s’avoue pas vaincu et sur le coup d’envoi suivant marque entre les poteaux. Juste avant le coup de sifflet final, le centre des Léopards aplatit en coin, pour ramener le score à 20-20. Aurélien Decarnin, demi-d’ouverture du jour, ne tremble pas et donne la victoire aux Léopards.

Gilles Dumas réagit  sur le match : ” Je suis franchement déçu. On n’a pas le droit de perdre un match comme cela à la dernière seconde quand on a mené au score toute la partie. Villeneuve était une équipe à notre portée, les garçons méritaient la victoire.”

RACING-Villeneuve-sur-Lot: 20-22