Week-end festif de la Saint Laurent.

Débutées vendredi soir, les grandes fêtes de la Saint Laurent s’achèveront ce soir. Donc, vendredi à 19 heures, Bernard Bros, maire de Carbonne, accompagné d’une partie de son conseil, de Marie Caroline Tempesta, conseillère régionale, Denis Turrel, président de la communauté des communes du Volvestre, recevait les artistes amateurs de la commune pour le vernissage de l’exposition « Exp’osons ». Peintures, sculptures, photos, terres cuites, grés sont à voir dans la galerie municipale jusqu’à la fin du mois. Après avoir été félicité par le maire de la ville, venait le moment tant attendu de la remise symbolique des clés de la ville au président du comité des fêtes. S’en suivait le pot de l’amitié. Vers 22 heures un superbe feu d’artifice, spectacle pyrotechnique musical en hommage à Johnny Halliday, a ravi l’ensemble des spectateurs venus en grand nombre. Le bal pouvait alors débuter avec le groupe « Sahara ».

Samedi matin, dès 8 heures, les pêcheurs, petits et grands se sont retrouvés sur les berges du lac de Barbis. Les poissons en cette fraiche matinée n’avaient apparemment pas très faim. Le concours s’est déroulé dans une ambiance conviviale. Dans le même temps, à la piscine municipale, les organisateurs des jeux nautiques du comité des fêtes mettaient tout en place avec les maîtres nageurs pour accueillir les participants. Une très belle matinée bien remplie. En fin d’après-midi, les amateurs de gastronomie se sont retrouvés rue Jean Jaurès pour déguster les délicieux plats concoctés par les commerçants de la rue. L’orchestre Jean Ribul, qui n’est plus à présenter, a fait un « tabac » en animant la soirée.

Dimanche matin ball trap pour la première fois quartier Saint Michel, organisé par Carbonne+, association des artisans commerçants. Beau succès. Après le traditionnel dépôt de gerbes au monument aux morts, Bernard Bros, maire de la commune, invitait la population à l’apéritif offert par la municipalité, apéritif servi par les membres du comité des fêtes sous les ombrages des platanes de la place de la République. Les ânes ont une fois de plus amusé un certain public sur la prairie du centre socioculturel. Comme l’avait annoncée la météo, en fin d’après-midi vent violent et orage sont venus gravement perturber la soirée Tapas et le bal. Bal qui n’a pu avoir lieu, les risques trop importants d’électrocution ont dissuadé les musiciens de jouer. D’autre part, la majeure partie du public a rapidement quitté les lieux.

Lundi en milieu de matinée, animation à la Résidence Jallier avec Serge Vergnes. Nos ainés ont apprécié cet intermède musical. Toute l’après-midi, concours amical de pétanque en doublettes ouvert à tous. Un moment sportif où la courtoisie est toujours de rigueur. Nous attendions tous avec impatience la fin de la journée pour assister et partager le traditionnel cassoulet. Et nous n’avons pas été déçus. Une fois encore la halle centrale a fait le plein et ses abords également. Mille (et peut-être plus) convives ont dégusté ce met régional dans une ambiance toujours aussi festive au son des musiques endiablées de la banda « Los compagneros ». Une fin de fêtes où il est temps de féliciter et de remercier les membres du comité des fêtes pour leur engagement et leur sérieux.