Entrez sans frapper!

Ils ont été pratiques, certains transmettaient un message… Les heurtoirs de porte ont une histoire, ils ont eu leur utilité mais aujourd’hui, ce sont surtout des objets de décoration quand ils ne sont pas délaissés. Malgré tout, certaines personnes s’y intéressent. Paul Fraysse en a fait une passion et il propose de les découvrir à travers des reproductions, toutes en bois, qu’il a fabriqué à partir de photos.

C’est à la mairie de Montesquieu que l’on peut voir cette exceptionnelle exposition de heurtoirs en bois. En plus de pouvoir admirer les œuvres d’un passionné du bois, vous pourrez tout apprendre sur les heurtoirs. Autant sur leur histoire, leurs origines que sur le côté technique concernant leur fabrication et les matériaux utilisés.

De l’histoire mais surtout, des histoires.

Il y en a vraiment de toutes sortes. Paul Fraysse est présent tous les jours sur l’exposition, prêt à accueillir ses visiteurs et à leur donner toutes les explications. Mais il a également des histoires à raconter concernant ses heurtoirs. Où il les a trouvé, pourquoi ils ont telle forme. Par exemple, les heurtoirs en forme d’animaux, pour la plupart répondent à un effet de mode. Mais pour certains, le sens est tout autre. Le lion représente le danger, alors que le serpent qui se mord la queue, c’est l’hospitalité. Les anneaux étaient plus faciles à manipuler, les mains tiennent un objet, mais lequel et pourquoi?

C’est au fil de ses balades que Paul a découvert toutes ces œuvres. Bordeaux, Avignon, Toulouse, il a trouvé son inspiration un peu partout. Mais aussi, à Montesquieu. En effet, ne serait-ce que dans la rue des Olières et la rue Mage, il y a au moins une vingtaine de heurtoirs.

Pour tous ceux qui aimeraient en savoir plus, il ne faut pas hésiter à “entrer sans frapper” à la salle de réunion de la mairie de Montesquieu pour y rencontrer Paul Fraysse. L’exposition est aussi belle que ses histoires sont passionnantes.

L’exposition est visible jusqu’au 24 mars tous les jours de 8h30 à 12h et de 14h à 17h. L’entrée est gratuite.