Les élus minoritaires au conseil municipal prennent  la parole.

JR. Lepinay, N. Toulouse, Y. Louis, MP. Bacarisse et M. Perez, ont organisé une conférence de presse ce jeudi 25 janvier afin d’exprimer ce qu’ils ne peuvent en conseil faute de débats. Ils rappellent la désolation du cœur de ville et approuvent les efforts de redynamisation. Toutefois, pour eux cette dynamique passe par l’amélioration de l’habitat vétuste afin de ramener la population au centre ville.

D’après JR. Lepinay «Des personnes vieillissantes souhaitent revenir en ville mais l’habitat n’y est pas adapté. Il faudrait racheter des immeubles et les réhabiliter, construire des petits collectifs, créer des espaces verts. Si ces projets avaient été mis en œuvre dès 2014 comme nous l’avions prévu, cette relance serait là et le Super U toujours ouvert. Nous avions prévu une aide non négligeable pour l’installation d’ascenseurs dans les immeubles rénovés afin de répondre à une demande. Ce retour en ville se traduirait par une consommation dans ces commerces. C’est ce que l’opposition avait présenté dans son programme. La rénovation des rues n’était pas une priorité même si c’est ce qui est le plus visible pour la population, car n’a pas d’impact sur cette dynamique. Ceci en interaction entre public et privé.

“Un manque de débat”.

Quant à la halle est-ce le choix le plus judicieux d’y installer des métiers de bouche, n’est ce pas regrouper l’activité dans ce secteurs, les autres commerces ne seront-ils pas concurrencés et mis en difficulté ? Nous regrettons vivement de ne pouvoir en débattre. Nous sommes constructifs d’ailleurs nous votons tous les points qui vont dans l’amélioration de la ville, la plupart étaient d’ailleurs dans nos tiroirs mais pas priorisés dans le même ordre.

Il faut ramener aussi de l’emploi, que fait la 5C en la matière? Nous déplorons de n’avoir accès à aucun plan sur table et aucun plan d’ensemble pour apporter des arguments différents qui amènent une réflexion constructive. Quelle place aux aménagements d’accessibilité de la gare et de parkings adaptés comme nous l’avions prévu, ainsi que la mise en place de navettes électriques gratuites. La SNCF fait des travaux de modernisation dus à l’utilisation du  train pour aller à son travail».

Ces élus minoritaires rappellent leur volonté de débattre et déplorent le manque de stratégie globale. Ne pas avoir accès aux comptes quant aux choix budgétaire est pour eux  un manque de démocratie.