Loïc Le Roux de Bretagne présentait ses vœux aux élus.

Ce mercredi 24 janvier  les élus s’étaient retrouvés au parc des expositions pour écouter le président de la 5C. Ce dernier a tout d’abord tenu à mettre à l’honneur la formation Guy Lafitte, soulignant ainsi la qualité de l’enseignement prodigué à l’école de musique intercommunale. Cette dernière est une conséquence de la volonté de subventionner cet enseignement musical. C’était l’occasion de faire le bilan de cette première année après les élections et le regroupement des 5 anciennes communautés de communes.

Fédérer les élus

Loïc de Bretagne rappelle sa volonté de fédérer tous les élus pour avancer dans le même sens, le bien commun de ce territoire. «  Cette année a donc été active avec de nombreux conseils communautaires, commissions… Tout est à structurer. Pour les 460 agents il a fallu réharmoniser leur rémunération, adapter leurs postes de travail. Nous reprenons et continuons les projets tels la maison Garonne (projet de protection de la Garonne), modification des PLU… ». Il insistât sur sa volonté de travailler dans la concertation et la collaboration des élus. La priorité donnée à la protection de l’environnement. Certaines compétences doivent être étudiées afin de définir si elles seront portées par la 5C ou par les mairies seules, d’où des perspectives encore studieuses. Il faut donc d’abord structurer pour agir ensuite.

Développement économique

« Le développement économique est le fer de lance de ce mandat, sans lequel un territoire ne peut se développer, d’où des mesures prises pour l’installation de jeunes entreprises. Je veux faire des Pyrénéennes un évènement national, porter l’agriculture locale de qualité et créer des partenariats avec le Val d’Aran. C’est la 1ère fois que l’on travaille en collaboration aussi étroite avec le Conseil Départemental pour cet évènement. »

Il rappelle que l’harmonisation de ce territoire, ne signifie pas faire table rase de ce qui avait été fait dans le passé. Seulement prioriser à la hauteur des résultats attendus. En conclusion Loïc de Bretagne s’est voulu optimiste sur le devenir de la 5C. Elle doit  s’imposer entre la région, le département, la métropole, devenir un partenaire incontournable. Un nouveau départ pour un avenir meilleur, que souhaiter de mieux à cette nouvelle intercommunalité.

Le verre de l’amitié s’est fait autour de produits de qualités issus des productions du territoire.