La grotte des trois frères : conférence de la Société des Études du Comminges (SEC).

La SEC a organisé une conférence intitulée : «il y a 14 000 ans dans les sanctuaires secrets du Volp». Elle était animée par Eric Bégouën, descendant des découvreurs. Cette grotte fut découverte par trois frères en 1914. La guerre étant là, elle ne fut prospectée que 5 ans plus tard. La plus ancienne gravure remonterait à -25 000 ans époque du gravettien mais les plus nombreuses datent du magdalénien. Toute la création préhistorique y est représentée : bisons, chevaux, bouquetins, rennes des Pyrénées…. Il y a des gravures un peu partout parois ou plafonds d’où la difficulté de la conservation car le contact peut détériorer ces peintures d’où la non ouverture au public de ces grottes.

La peinture célèbre et unique.

Le sorcier qui concentre tous les pouvoirs de la création ou appelé le cornu. Dans la grotte d’Audoubert, une salle de toute beauté apparait tant au niveau des stalactites que des peintures. Aucune hésitation dans le tracé, que peut-être seuls les plus doués pouvaient peindre… Des galeries se superposent sur plusieurs niveaux. Une salle à été découverte, il faut ramper pour y accéder et derrière cette chatière on découvre des empreintes d’animaux. Là on découvre que des cranes d’ours ont été pillés pour récupérer les dents qui servaient peut-être pour des colliers. En échange, ils ont laissés des offrandes. On retrouve des modelages d’argiles qui ont été conservés par la non exposition à la lumière, à l’eau et à l’abri des courants d’air.

« C’est parce que mes aïeux se sont battus pour ne pas ouvrir la grotte au public qu’aujourd’hui elle est dans un tel état de conservation  que des études peuvent être menées par des universitaires. Aujourd’hui de nombreuses publications existent ». Depuis 15 ans, Eric Bégouën se consacre a la publication scientifique notamment en ce qui concerne la dernière grotte : la grotte de Marsoulas.