Il n’est nul temps d’attendre le dernier moment pour faire le repas de fin d’année. Nos ainés ont eu la finesse d’esprit de faire cela dès les premiers jours de décembre et ce pour plusieurs raisons. D’abord en faisant un tel repas en début du mois, ils ne sont pas en concurrence avec les associations montesquiviennes qui ne se bousculent pas à cette époque pour demander la salle, contrairement aux semaines à venir. Toutefois, la vraie raison c’est que bien manger en début du mois permet de bien récupérer physiquement pour remettre le couvert à Noël et au premier de l’An, en étant léger et disponible. Un proverbe oriental ne dit-il pas : « Faut toujours faire attention à ce qu’on mange! Le manger, c’est beaucoup plus que du manger c’est de l’amour »

C’est donc 95 convives qui ont répondu présent à cet exercice ô combien agréable. C’est bien sûr le traiteur Calvet qui a, comme d’habitude, bien fait les choses tant au niveau gustatif que qualité du service. Pour ne pas perturber le métabolisme, il a fallu danser et danser encore avec la musique Colombies et sa chanteuse à la voix de velours. Quelques courbatures pour pouvoir montrer des prises de sang parfaites aux enfants toujours moralistes et mise-en-gardistes ! Pourquoi donc tout ce qui est bon fait obligatoirement mal !

Comme le veut la coutume, le conseil d’administration a offert à ses adhérents de 80 ans et plus, un petit présent .

Une bien belle journée! Et une présidente heureuse de voir les membres du bureau et les bénévoles répondre présent avec toujours autant de générosité et de désintéressement.